Actualités

« Nous devons assumer un rôle historique et porter l’avenir du pays »

Assemblée générale de la Section PCR de La Rivière

Témoignages.re / 13 septembre 2012

Mardi soir, la Section communiste de La Rivière a tenu son assemblée générale. La Reconstruction du Parti et le projet de développement de La Réunion étaient au centre des débats.

La section de la Riviere s’est réunie mardi soir à sa permanence, sous la présidence de Jean-Yves Grondin et de ses responsables Jacky Marée et Jean-Claude Darid. Plus d’une centaine d’adhérents–es ont parcicipé à cette assemblée. La Direction du Conseil de la Reconstruction du Parti était représentée par Élie Hoarau, secrétaire général, Yvan Dejean et Jean Max Hoarau.

Un point a été fait sur le bilan des élections municipales, européennes, régionales, législatives par Jean Claude Darid. L’élection partielle de Sainte-Suzanne a été abordée avec plus d’insistance, car c’était un moment fort de notre Parti où se sont exprimées la solidarité, la fraternité du parti envers Maurice Gironcel et son équipe. Ce fut l’occasion de rappeler aussi le respect de la parole donnée.

Dans le même ordre d’idée, il a été rappelé à l’auditoire les valeurs du Parti qui tournent autour de la solidarité, la conviction, la disposition au service des autres, et surtout ne pas se servir soi-même. Dans ce contexte il était inévitable que le sujet des indemnités des élu-e-s soient abordées.

Élie Hoarau, secrétaire général, rappela combien la situation est difficile en France, en Europe, et surtout que les perspectives s’annoncent préoccupantes pour les mois à venir. Après avoir fait état de l’impact de la crise à La Réunion, Élie Hoarau rappela aussi qu’on a un projet qui prend en compte les problèmes immédiats : chômage ; logements ; illettrisme ; culture ; revenus ; inégalités… en se projetant dans l’avenir et surtout en respectant notre environnement afin de donner aux générations futures des perspectives d’avenir et un cadre de vie acceptable.

Pour cela, nous a-t-il dit, il faut un Parti fort. Il nous faut donc le reconstruire en soulignant l’engagement de beaucoup de camarades dans cette Reconstruction ; avec un point d’étape le 30 septembre à La Rivière.
Yvan Dejean clôtura la séance en disant que le Parti n’est pas un jeu ou un jouet et qu’il doit être bien organisé, discipliné. Il lança alors un appel à la responsabilité des camarades, qui bannit les comportements individuels : « Nous devons assumer un rôle historique et porter l’avenir du pays », a-t-il conclu.


Kanalreunion.com