Actualités

« Nous gagnerons la bataille du Rail »

L’Alliance et le Tram-train

Geoffroy Géraud-Legros / 8 juin 2010

Est-il admissible, en période de crise, de supprimer un plan de relance par les grands travaux ? La décision brutale d’un Président de Région peut-elle avoir pour effet d’annuler un programme inégalé d’aménagement du territoire réunionnais ? Pour l’Alliance, ces questions sont désormais entrées dans le débat national. « L’enterrement annoncé du tram-train, est la plus grande fausse nouvelle que j’aie entendu depuis des années » a lancé Paul Vergès au début d’une conférence de presse donnée hier à Saint-Denis.

Il y a 50 ans, l’Etat entérinait une décision du Conseil général qui, pour des raisons politiciennes, supprimait le chemin de fer des Réunionnais. Un acte à l’origine d’une série d’entraves et de contraintes qui ont pesé d’un poids terrible sur la population et sur la vie économique de notre pays.
Le combat de plusieurs décennies pour réparer cette faute a abouti en 2007, avec la signature du Protocole de Matignon entre Paul Vergès, Président de la Région Réunion, et Dominique de Villepin, alors Premier ministre. Le Protocole de Matignon, c’était 3 milliards d’investissements de la République. Un financement d’un montant exceptionnel, destiné indissociablement à deux grands travaux : le Tram-train et la Route du Littoral.

«  Débat national  »

Un engagement de cette ampleur sera-t-il à nouveau tributaire d’un revirement politique ?
Après l’annonce de la suppression du Tram-train par Didier Robert et sa validation par le Gouvernement, c’est cette question que l’Alliance entend bien poser dans le débat national, au-delà des frontières de La Réunion.
Paul Vergès l’a annoncé : ce débat a d’ores et déjà commencé, et des contacts répétés ont été pris avec les « diverses forces qui vont s’affronter en 2012 », qui, rapporte-t-il, voient toutes dans la construction d’un chemin de fer « la colonne vertébrale » du développement de notre île.

La seule chance de reprise

On ne saurait trop souligner l’importance capitale de cet enjeu, dans un contexte où l’explosion démographique a pour parallèle une crise économique majeure. De 800.000 aujourd’hui, le nombre d’habitants que compte La Réunion passera à 1 million dans moins de 15 ans. Un accroissement qui ira de pair avec l’extension d’un parc automobile qui, a rappelé Paul Vergès, compte déjà 400.000 véhicules.
La réalisation d’un plan de relance par les grands travaux est d’autant plus urgente et cruciale que tous les indicateurs sont au rouge dans le domaine social : 106.000 Réunionnais sont aujourd’hui au chômage. Dans ce contexte, l’enterrement des Accords de Matignon ôte toute chance de reprise et promet La Réunion à une catastrophe annoncée.

«  Nous n’attendrons plus 50 ans  »

Car il ne faut pas s’y tromper : bien que Didier Robert multiplie les écrans de fumée et les diversions, c’est en fait le Protocole de Matignon dans son entier qui est remis en cause. Effaçant le Tram-train, Didier Robert présente aujourd’hui un projet de route littorale à 6 voies. Comment ne pas voir, a souligné Paul Vergès, les années d’études que demanderait une telle réalisation ? Tout indique que l’ouvrage pharaonique promis et les milliers de cars ne sont que poudre aux yeux. Le combat pour le chemin de fer n’a donc pas cessé. « Nous n’attendrons pas 50 ans cette fois-ci » a averti Paul Vergès. « Dans deux ans, les cartes seront rebattues ». « Nous gagnerons la bataille du rail », a lancé Elie Hoarau, résumant l’état d’esprit de l’Alliance dans ce combat.

Geoffroy Géraud-Legros



Un message, un commentaire ?



Messages






  • la bataille du rail sera gagnée ! il faudra peut-étre de temps malheureusement mais le tram train ce fera malgré didier robert et RFO qui avec sourire une de ces journaliste en poste aux infos annonçait la fin définitive du tram-train ! de quel droit s’arroge-telle pour dire des choses pareilles ! elle aurait du dire que le tram-train était arrété par didier robert mais qu’il ne sera pas indéfiniment président de région !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Avec Paul Verges il est démontré une fois de plus ou se situe la raison et l’ intérêt général.
    Dans quelques années ,plutôt quelques mois avec la victoire de la Gauche " i -né- luc- ta- ble en 2012 la raison et l’intérêt général l’emporteront !
    Les Réunionnais au même titre que le nombre innombrables de citoyens de la République bénéficieront de leur tram train !
    avec le PCR et les forces progressistes ,la Réunion entrera d’un pas décisif dans le troisième millénaire, plus que jamais la Gauche c’est le mouvement,le progrès social !
    et les représentants de la droite UMP,de dérisoires réactionnaires ,dangereux mais de passage, seulement de passage.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com