Actualités

« Nous pouvons être fiers de ce qui a été réalisé »

Comité de section de La Rivière

YVDE / 10 février 2010

Malgré la tenue du Comité central, les responsables de la section de La Rivière ont maintenu, hier soir, la réunion du Comité de section à laquelle a participé Claude Hoarau. C’est que le planning des sections de La Rivière et de Saint-Louis est plutôt chargé.

« Ce soir, ensemble, nous avons des choses capitales à voir. Tout l’après-midi, nous avons travaillé sur le calendrier et tout est calé pour partir en campagne dans de bonnes conditions », annonce Yvan Dejean, secrétaire de la section de La Rivière, avant de passer la parole à Claude Hoarau.
Ce dernier déclare notamment que « nous n’avons pas le droit de perdre les élections régionales car notre parti, privé pendant des dizaines d’années de participer aux affaires par la fraude, a besoin de mettre en œuvre son programme pour peser dans le sens du développement de La Réunion ».
Il poursuit en affirmant que « Paul Vergès a placé La Réunion sur les bons rails dans un certain nombre de secteurs » et que « si Didier Robert l’emportait, ce serait l’effondrement de tout ce qui a été mis en place ».
Claude Hoarau montre ensuite comment Paul Vergès, tout en s’appuyant sur le Parti communiste réunionnais (PCR), avait été attentif à laisser de la place à d’autres sensibilités, à des hommes et des femmes qui n’étaient pas de notre bord. « Nous avons été capables de tendre la main, dans l’intérêt des Réunionnaises et des Réunionnais, pour réaliser ce que nous ne pouvions pas réaliser seuls »
Le maire de Saint-Louis, affirme ensuite, « Paul Vergès la di, li la fé et ce qui reste à faire, Paul Vergès le fera ». Il rappelle qu’il avait participé à tous les congrès, à toutes les conférences du PCR… et donc à l’élaboration du Plan de survie dans lequel, en 1975, le PCR prônait le recours aux énergies renouvelables ; du programme Egalité et Développement dans lequel le PCR proposait l’égalité sociale qui a permis de donner aux Réunionnais les plus pauvres du pouvoir d’achat, mais où le PCR traçait également des pistes de développement ; du programme de développement durable… dont une grande partie a été mis en œuvre lors de cette mandature.

La victoire ne viendra pas toute seule…

Avec l’égalité sociale ; l’aménagement du territoire ; la politique d’excellence à l’université, dans la santé, dans les technologies d’information et de communication ; les énergies renouvelables qui vont créer des milliers d’emplois ; le rayonnement de La Réunion… « La misère a reculé et la modernité est entrée dans les foyers. Nous pouvons être fiers de ce qui a été réalisé », note Claude Hoarau.
Il parle ensuite du Tram-train qui ne s’oppose pas à la construction de la route littorale, rappelant au passage, l’erreur de la droite de l’époque d’avoir construit, malgré l’opposition des communistes, une route en pied de falaise. Et il affirme avec force que le Tram-train ne s’oppose pas à la route littorale. « La route se fera ! C’est un outil essentiel qui ne s’oppose pas au Tram-train qui permettra de réduire le nombre de véhicules qui roulent pour des raisons de développement durable ».
Claude Hoarau note qu’à Saint-Louis, ces dernières années, même sous le majorat de Cyrille Hamilcaro, la Région a réalisé 37 millions de travaux. C’est pourquoi, il lance un appel à la mobilisation, souhaitant atteindre un taux de participation autour de 75% et une majorité pour l’Alliance. « Mais cela ne viendra pas tout seul », dit-il, incitant à la mobilisation.
D’autant que La Rivière doit mobiliser pour le rassemblement de dimanche prochain à Pierrefonds ; le dimanche suivant, la section recevra les candidats de l’Alliance pour un pique-nique à l’Ilet Alcide et le 5 mars est prévu un grand meeting au centre-ville de Saint-Louis.

YVDE


Kanalreunion.com