Actualités

« Nous serons, avec l’ensemble des élus de la majorité, au service de La Réunion, toujours et avant tout »

Les promesses impossibles à tenir de Didier Robert

Témoignages.re / 15 avril 2011

Phrase introductive du discours de Didier Robert lors de son investiture à la présidence de la Région est un exemple parmi tant d’autres du manque de volonté politique de travailler pour les Réunionnais et La Réunion. Didier Robert a dès son arrivée promis monts et merveilles.
Un an plus tard, de nombreux projets ont été supprimés, des alternatives à ceux-ci n’ont jamais été présentées aux Réunionnais. De plus, les décisions politiques de Didier Robert ont conduit le secteur du BTP à la faillite. En effet, l’arrêt des grands chantiers a conduit des centaines d’entreprises à la liquidation. La conséquence, c’est la récession. Tout cela aurait pu être évité, car l’ancienne équipe à la Région avait obtenu des engagements actés par l’État, au moment où la crise économique et financière faisait son apparition.
Aujourd’hui, ce sont des milliers de familles réunionnaises qui sont laissées pour compte, le chômage dans toutes les tranches d’âge est en hausse, la pauvreté s’accentue et l’activité économique de l’île s’est considérablement atténuée. Les mesures du gouvernement UMP élaborées au sein du bureau politique dont Didier Robert fait partie ont accentué la fin des filières "énergie renouvelable", comme le maritime, le photovoltaïque et la géothermie.


Kanalreunion.com