Actualités

Nouvelle Calédonie : progression des indépendantistes au Congrès

Après les élections provinciales de dimanche

Témoignages.re / 13 mai 2014

Le scrutin de dimanche dernier a marqué un progrès du FLNKS et de ses alliés au congrès de Nouvelle Calédonie. Ils gagnent 2 sièges et comptent désormais 25 élus sur 54. La majorité reste dans le camp des anti-indépendantistes, et c’est Calédonie ensemble qui devient le parti le mieux représenté, avec 14 sièges, tandis que le Rassemblement UMP perd 6 sièges sur 13.

Dernier scrutin général dans les Outre-mer avant les Européennes, les élections provinciales de Nouvelle-Calédonie ont dessiné un nouveau rapport de force. Marquée par une participation légèrement en retrait, 69% contre 72% en 2009, ces élections donnent de précieux enseignements.

Dans la perspective des Européennes, force est de constater que l’UMP perd du terrain. Au sein d’un rassemblement regroupant également l’Union pour la Calédonie dans la France, il n’en a plus que 7 sièges au Congrès au lieu de 6. Il est donc une force d’appoint de la majorité anti-indépendantiste menée par le parti Calédonie Ensemble de Philippe Gomès, qui obtient 14 sièges sur 54 dans la plus haute assemblée du pays.

Pendant ce temps, le FLNKS progresse. Soutenant la liste de l’Union des Outre-mer conduite par Younous Omarjee, le FLNKS progresse dans la Province Sud.

Dans le détail, Calédonie Ensemble l’emporte largement dans la Province Sud avec 36,44% des voix. Elle devance FPU à 20%. En 3e position, le Rassemblement UMP-UCF est au coude à coude avec le FLNKS avec 18% des suffrages.

Dans la province Nord, c’est l’UNI (indépendantiste) de Paul Néaoutyne qui est devant l’Union calédonienne (FLNKS) avec 38% contre 35% des suffrages. Dans les Îles, c’est l’Union calédonienne qui arrive en tête avec 39% des suffrages, devant le Parti travailliste, le Palika (indépendantiste) est troisième avec 15%.

La majorité de la population se concentre dans la Province Sud qui constitue plus de 60% des électeurs. Cela explique la répartition des sièges au Congrès.

Les sièges au Congrès sont répartis de la manière suivante : Province Sud 32 élus, Province Nord 15 élus, et Iles Loyauté 7 élus.

Calédonie Ensemble devient donc la première force politique au congrès. Mais l’écart se resserre entre les partisans du statu quo et les indépendantistes. Ces derniers ont désormais 25 élus sur 54.


Kanalreunion.com