Actualités

On a raison de se révolter

Nout zournal n°4

Témoignages.re / 14 septembre 2012

Assemblées générales des sections, adhésions, travaux collectifs, prises de position publiques, conférences de presse, participation aux manifestations… Les camarades engagés dans le processus de reconstruction depuis le 23 juin dernier sont sur tous les fronts. La tâche est difficile : car il n’est pas simple de garder intacts le moral, les convictions et les idées, quand l’histoire tourbillonne et que les repères sont brouillés. Mais les femmes et les hommes qui continuent d’avancer, contre le courant de l’idéologie dominante, partagent un idéal. Un idéal de raison, de fidélité et de confiance. Raison, parce que, quelles que puissent être nos appréciations ou nos divergences, nous sommes tous conscients de la place unique jouée par le Parti communiste réunionnais dans l’histoire de notre pays. Fidélité, parce que la volonté de combattre, de mobiliser et et de construire demeure intacte. Confiance, parce que nous savons que l’édifice est ébranlé mais que les fondations restent saines.

Surtout, il y a le monde tel qu’il est. Une crise qui explose et une société réunionnaise qui implose sous nos yeux. Partout, de manière spontanée, les Réunionnais manifestent. A Saint-Denis comme à Bellemène, à Mafate... Jeunes, planteurs, ouvriers, parents, enseignants : tous disent leur désir de changement. Et n’est-ce pas la vocation des communistes, d’accompagner le front qui se dessine dans le peuple ? De se retourner vers leur histoire, pour redire qu’on ne peut plus continuer de la sorte, et qu’on a raison de se révolter ?

 Geoffroy Géraud Legros 


Kanalreunion.com