Actualités

Ouvrir de La Réunion pour la construction d’un nouveau modèle de société

Intervention de Christophe Rocheland

Témoignages.re / 10 décembre 2010

Après celle de François Valléama hier, c’est l’intervention de Christophe Rocheland, délégué de la section de Sainte-Marie au 7ème Congrès du PCR, qui est à lire dans notre présente édition. Christophe Rocheland a exposé samedi dernier à l’Étang du Gol l’importance de l’ouverture de La Réunion pour la construction d’un nouveau modèle de société.

Le thème de l’intervention concerne notre ouverture internationale de La Réunion dans nos débats pour la construction d’un nouveau modèle de société. C’est un sujet maintenant évoqué par tout le monde ! L’Etat, les partis politiques, les associations, le monde économique. Mais qui ca i rapèl les commentaires d’un certain Virapoullé alors que la Région en 1998 allait s’ouvrir sur l’Afrique ? Virapoullé l’a déclaré que lé inutile aller causer avec des « dictateurs en culottes courtes » ! Maintenant, ces culottes courtes la i peut rachète La Réunion, la France et l’Europe toute avec !
Beaucoup i kose dans ce domaine, mais na poin bon peu i agi ! Beaucoup aussi ne voient dans la coopération qu’un aspect économique, mais avant l’économie, c’est le Politique qui décide et définit les voies et moyens pour faire cette coopération.
Nous doit donc faire un constat réaliste chers camarades : dans le domaine de notre action extérieure : nos institutions, nos moyens administratifs, juridiques et techniques lé inadaptés, obsolètes et insuffisants aux bouleversements majeurs, à la révolution du monde en cours qui fait basculer les centres de puissances du monde de l’Occident vers l’Orient, des pays anciennement colonisateurs vers les anciens pays colonisés (l’Afrique, l’Asie, l’Amérique du Sud, le Proche Orient), des pays plus proches de nous géographiquement et culturellement que l’Occident américain et européen. Alors que dans les années de Guerre froide, notre ouverture internationale lété fréné par la rivalité entre bloc communiste et bloc occidental, maintenant, tous les acteurs i encourage a nous à agir sur le plan international.

Propositions
Objectif : Il faut donc faire entrer La Réunion dans ce nouvel ordre économique et politique mondial et donner aux Réunionnais les moyens de sa prise de responsabilité à l’internationale.

• Prendre davantage cette responsabilité ? Mais pour quoi faire ? Pas pou bat karé en Australie pour monte band kangourou comment faire un bœuf bourguignon comme la Région la fé dernièrement, non ! Mais prendre cette responsabilité pour créer de l’activité, donc des emplois pérennes, dans une économie réelle et compétitive dans des secteurs où La Réunion, par son expertise et sa jeunesse formée, peut jouer sa carte. Un exemple des possibilités que nous peu attendre en prenant le cas de Maurice qui, chaque année, drive plus de 1 milliard d’euros d’investissements étrangers directs d’Afrique, de l’Inde et de la Chine chaque année, sa i cré des dizaines de milliers d’emplois pour le travailleur mauricien, pourquoi pas La Réunion ? Parce que La Réunion jusqu’ici la toujours compter su baton gran papa la France pou saute la rivière, et nous-mêmes, au Parti, bien souvent, nous la été comme ça. L’objectif, c’est donc de casser les monopoles et privilèges économiques coloniaux en développant et en protégeant notre production locale tout en ouvrant notre économie à la concurrence internationale !
Nos relations internationales i doit donc changer de stratégique : Plus de coopération à sens unique, mais gagnant-gagnant. Ni propose donc des partenariats diplomatiques stratégiques entre les nouvelles puissances mondiales et les collectivités réunionnaises.

Dans ce contexte, nous doit proposer, en accord avec tous les partenaires et l’Etat français, que les responsables réunionnais i deviennent acteurs à part entière sur la scène internationale (comme nos amis néo-calédoniens ou polynésiens). Ni peut proposer à court terme le transfert par l’Etat central des responsabilités internationales plus étendues à nos exécutifs territoriaux, ainsi que par la validation juridique du principe de compétence partagée avec l’Etat des relations diplomatiques. C’est ainsi que nous pourra dire au Monde : Nou lé pas plis, nous lé pas moins, nous lé égal a zot, respect a nous comme nous lé d’égal à égal ! Allons construire ensemble le monde du 21ème siècle !

• Ça i permettra à nous de négocier directement sans contrôle a priori de l’Etat, dans le respect des engagements internationaux de la République française, des accords avec les Etats, d’égal à égal, mais aussi avec les organisations régionales qui entourent a nous comme la SADC, la plus grande et la plus puissante organisation d’intégration économique et politique régionale dans notre zone.

• I permettra aussi de disposer de la capacité d’ouverture d’une représentation internationale de La Réunion auprès de ces Etats et organisations.

Avant d’arriver à là ;
Nous doit rester vigilants et toujours être à l’avant-garde des solidarités internationales comme nous la été depuis la création du Parti en 1959. Nous doit prépare a nous aussi, chers camarades, dans Notre parti à former nos cadres, nos dirigeants à prendre cette responsabilité.

Ça i passe par un renforcement du dialogue politique avec les partis progressistes et les forces vives au pouvoir dans les pays environnants, ainsi qu’un travail de veille et de sensibilisation de la société réunionnaise à ces problématiques.
C’est pour cette raison que nous propose aux délégués du Parti la création d’un Département international pour préparer notre Parti et notre pays à ne pas subir comme des assistés de la France, mais comme des acteurs gagnant-gagnant !

Merci de zot attention.


Kanalreunion.com