Actualités

Ouvrons le grand débat entre Réunionnais !

Que des centaines de réunions se mettent en place dans toute l’île

Manuel Marchal / 3 octobre 2012

Que des centaines de conférences aient lieu dans toute l’île pour enrichir le débat dont nous avons besoin sur des propositions d’avenir pour La Réunion ! Ce que nous avons vu entre communistes dimanche, que cela soit étendu partout. Ce sera la plus grande enquête publique de toute La Réunion.

Dimanche à La Rivière, les orateurs ont présenté les propositions du Parti communiste réunionnais pour l’avenir de La Réunion. Le PCR préconise des solutions s’appuyant sur sa ligne, celle de la responsabilité des Réunionnais. C’est pourquoi l’autonomie énergétique est au centre de tout. En libérant le pays des coûteuses importations de charbon et de pétrole, des sommes considérables pourront être affectées au financement du développement.
Le 30 septembre, le PCR a donc apporté une contribution publique. À partir d’aujourd’hui, nous proposons à nos lecteurs de découvrir le détail de cet apport au travers des interventions à la tribune de l’Assemblée extraordinaire de La Rivière. Au sein du Conseil de la Reconstruction et dans les sections, nul doute que ces propositions seront enrichies par le débat dans la perspective de la Conférence Économique, Sociale et Environnementale, et dans celle du prochain Congrès du Parti.

Quel avenir pour La Réunion ?

Ce qui s’est passé entre communistes dimanche ne doit pas rester au sein d’un parti. Tous les Réunionnais sont concernés par l’aggravation de la situation. En effet, quelle famille peut dire qu’elle n’a pas parmi ses membres au moins une personne au chômage ou dans la précarité ? Qui peut aujourd’hui nier que la pénurie d’emploi et de logement a franchi depuis trop longtemps le seuil de l’intolérable ? Qui peut contredire qu’il suffit alors d’un événement pour tout embraser ?
Sur la base de ce constat partagé, le moment n’est-il pas venu de lancer dans tout le pays une grande enquête publique : quel avenir pour La Réunion ?
En effet, la solution ne réside pas dans les propositions d’un seul parti. L’histoire nous rappelle que quand nos aînés ont défini un moyen de sortir de la misère coloniale, ils ont su fédérer toutes les bonnes volontés autour d’un projet. Cela ne se fit pas du jour au lendemain et il y eut des débats pour réussir à rassembler le plus largement possible.

L’union des couches sociales et des générations

Ce grand débat public permettra au plus grand nombre de s’exprimer. Que chacun puisse faire part de ses propositions pour sortir le pays de la crise, car chacun dispose en lui d’une partie de l’avenir de La Réunion.
Toutes les semaines, les sections du PCR se réunissent pour parler de ses propositions. Pourquoi ne pas étendre ce mode de fonctionnement à l’ensemble de notre société ? Que des centaines de réunions se mettent en place dans toute l’île pour qu’un projet partagé émerge et soit porté par l’union des couches sociales et des générations.

 M.M. 


Kanalreunion.com