Actualités

Paroles d’orateurs

En direct des élections

Témoignages.re / 2 mars 2010


En direct des élections

Au fil des réunions publiques…

Paroles d’orateurs

Ces derniers jours dans le Sud, les candidats sur la liste de l’Alliance ont sillonné l’île pour mobiliser autour du programme de la liste conduite par Paul Vergès.

• Wilfrid Bertile

« La Région a un bilan… »

« La Région a un bilan dans le domaine de ses compétences — et parfois au-delà. Paul Vergès a un bilan. Mais l’avenir, c’est le projet. L’Alliance a un projet. Ce n’est pas le cas des autres candidats. En face du choix du “tout-automobile”, il y a le tram-train, mais aussi, dans la même priorité, la route littorale. La liste de l’Alliance est une liste où sont représentées de nombreuses sensibilités politiques ».

• Jean-Pierre Avril

« Une équipe capable de transformer l’envie en réalité… »

« Nous faisons deux constats que nous voulons partager avec vous. D’abord, que l’on travaille avec des ouvriers ou avec des ingénieurs…, on trouve toujours à La Réunion des gens capables, pourvu qu’on leur donne une formation, un salaire… Nous devons transformer nos capacités en réalisations, et quand la réalité c’est la production, qu’elle soit culturelle, industrielle, agricole, artisanale, c’est important. Chaque fois que l’on produit ici à La Réunion, on donne du travail à nos enfants. Nou lé kapab et nous avons une équipe capable de transformer l’envie en réalité ».

• Julien Ramin

« Pour une prise de responsabilité de la jeunesse… »

« Le programme de l’Alliance, c’est la continuité d’un combat que nous menons depuis soixante ans. Lesquels ont été ponctués de luttes que nous avons parfois menées avec d’autres forces politiques : rassemblement quand on a voulu attaquer ce que l’on a de plus cher à La Réunion, la canne à sucre ; actions pour la baisse du pétrole et du riz ; changement du règlement sucrier qui obligeait les planteurs à attendre plusieurs mois pour toucher leur dû ; combat contre la fraude électorale ; union pour l’égalité sociale et pour le développement… C’est pourquoi, le 14 mars, il faut voter pour la liste de l’Alliance, pour une prise de responsabilité de la jeunesse et le développement de La Réunion ».

• Michel Lagourgue

« Nou vé La Rényon i avans… »

« Si nous nous sommes rassemblés, c’est que nous avons plus d’accords que de désaccords. Le rassemblement permet de relever les défis. Les quatre prochaines années, nous aurons des négociations importantes pour l’économie de La Réunion avec le gouvernement et la Commission européenne. Avec Paul Vergès, nous serons représentés par quelqu’un de responsable, que l’on ne traite pas comme un valet (…). Le tram-train est un moyen de transport écologique de Saint-Benoît à Saint-Joseph. Ils n’ont pas fait la rocade du Tampon, ni le Pôle Océan… Le tram-train se fera si l’Alliance est à la Région. Nous ne sommes pas là pour occuper des places, mais nou vé La Rényon i avans ».

• Elie Hoarau

« Donner du travail aux chômeurs aujourd’hui dans la désespérance… »

« Les compétences de la Région, c’est de définir les grandes orientations du développement de La Réunion. Les élus de l’Alliance ne peuvent pas ignorer le sort des plus défavorisés. La politique sociale du gouvernement est désastreuse. Il y a des solutions. En mutualisant différents dispositifs (RMI, RSTA, AAS…), on peut créer des milliers et des milliers d’emplois dans les secteurs de l’aide à la personne et de l’environnement. Des emplois partiels peut-être, mais payés au SMIC. On doit pour cela mettre ensemble les compétences de l’Etat, du Conseil régional, du Conseil général, des Communes… tout cela porté par le mouvement associatif. Il faut arrêter de bafouer la dignité des Réunionnaises et des Réunionnais. Donnons un travail pérenne aux jeunes. Allons donner du travail, mais aussi la dignité à ces chômeurs aujourd’hui dans la désespérance. Mais pour que le gouvernement i antan anou, i fo nou lé for le 14 mars prochain. Afin que cette proposition devienne incontournable pour donner des perspectives à nos chômeurs ».

• Béatrice Leperlier

« La jeunesse doit se mobiliser pour prendre ses responsabilités… »

« Les jeunes sont les premiers touchés par le chômage. C’est pour cela que l’Association de la jeunesse pour la formation et l’emploi à La Réunion (AJFER) a élaboré le projet “Nou lé kapab”. La jeunesse doit se mobiliser pour prendre ses responsabilités. La Région a réalisé des travaux routiers importants. Mais on ne peut bétonner toute l’île. Il nous faut d’autres moyens de transport. Le tram-train, c’est l’avenir. Il faudra y passer. Malheureusement, certains candidats ne pensent pas à ce que sera demain. Stop à des élus qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Stop aux démolisseurs. C’est le moment de faire confiance à l’Alliance des compétences et des générations ».

• Philippe Berne

Pour la création d’un office des routes…

« Aux Avirons, la Région a eu des discussions satisfaisantes et nous avons pu arrêter ensemble des orientations générales respectant les terres agricoles et permettant une extension urbaine mesurée. Cela n’a pas été le cas au Tampon (…). L’impact de la route des Tamarins a inversé les flux de circulation. Et à cela s’ajoutent la déviation de Grands-Bois qui vient d’être livrée ; celle de Saint-Joseph dont les travaux ont démarré et qui sera terminée en 2012 ; le pont de la Rivière Saint-Etienne dont les travaux commencent ; la déviation Asile Balance/Ravine des Cafres/RN2 et Ravine des Cabris dont les études seront terminées fin 2010-début 2011. Il y a encore le projet de route Bras de la Plaine/Etang-Salé les Hauts, Avirons/route des Tamarins. Mais là se pose un problème concret de compétences entre la Région et le Département, et c’est un office des routes qui peut régler ce problème ».


Kanalreunion.com