Actualités

Paroles de militants

Témoignages.re / 23 janvier 2012

• Josette Bourane : « Il était clair qu’on remettait nos mandats dès que Maurice devenait disponible »

Josette était dans l’équipe sortante. Élue en 2001, puis en 2008, elle a expliqué l’idée de la démission collective à la suite de la sanction injuste infligée à Maurice. Il fallait une revanche. C’était injuste de retirer au peuple de Sainte-Suzanne, son maire, et sans son consentement !

Elle a rappelé la fameuse réunion du Bocage où chacun s’était engagé à démissionner. « C’était une équipe fière », dit-elle ! « Maurice avait proposé le nom de celui qui devait le remplacer au Conseil général. Le candidat en était fier. Nous avons gagné. Et, maintenant, il dit qu’il n’a pas pris d’engagement… Non, seulement, il ne respecte pas sa parole donnée, mais en plus c’est un menteur ».

« Enfin, il était clair qu’on remettait nos mandats dès que Maurice devenait disponible. Et, on repart tout le monde ensemble. À aucun moment, on a parlé de 2014 ».

« Pour nous tous, c’était l’occasion de montrer qu’on n’était pas abattupar cette décision injuste et que pour nous le combat continue pour le changement de politique gouvernementale qui fait tant souffrir la population. La Mairie, a elle seule, ne peut tout faire ».

« La voie de la raison, de la sagesse »

Ce jour est arrivé. Dans 3 mois, Sarkozy doit être battu. Et, Sainte-Suzanne doit apporter le meilleur résultat contre Sarkozy. C’est possible. Maurice doit être élu le 29 janvier. Le premier tour des élections présidentielles a lieu le 22 avril ! Avec Maurice à la mairie, nous allons continuer la campagne jusqu’à la défaite de Sarkozy !

Votons pour la continuité du programme commencé en 2008.

Pour le vote de dimanche, Josette appelle « à choisir la voie de la raison, de la sagesse et du respect de la parole donnée. Ce sont des valeurs essentielles et primordiales pour notre Parti. Ces valeurs vont nous permettre de réaliser le développement de notre pays, de notre commune ».

Elle énumère ensuite les qualités humaines et professionnelles de l’équipe présentée par Maurice Gironcel ainsi que les projets qui vont améliorer le cadre de vie des habitants.

C’est dans une ambiance survoltée que le public répond à son appel à voter pour Maurice.

• Éva Sambenoun : « Il est temps qu’il revienne comme maire »

Éva fait partie des nouvelles de la liste. C’était sa première intervention publique.

« Je fais donc partie de la nouvelle équipe de Monsieur Maurice Gironcel. C’est pour moi, jeune de Quartier-Français, une expérience très enrichissante tant au niveau professionnel qu’humain et également une chance de découvrir le monde politique auprès d’une personne aussi qualifiée et motivée qu’est Monsieur Maurice Gironcel.

Mon soutien à Monsieur Maurice Gironcel s’est fait logiquement puisque le Parti Communiste Réunionnais m’a toujours attiré et c’est aussi le Parti qui reflète le plus mes convictions ».

Monsieur Maurice Gironcel est aujourd’hui pour moi, mais également pour beaucoup d’autres, le candidat le plus apte à remplir la fonction de maire. N’oublions surtout pas le vote de mars 2008, où il avait été élu avec 63% des suffrages pour une durée de 6 ans (2008 à 2014), mais aussi tout le travail effectué fidèlement auparavant, depuis 1983 par Monsieur Lucet Langenier avec Maurice Gironcel à ses côtés.

Il a toujours œuvré dans l’intérêt de notre commune en favorisant son développement au niveau économique, écologique, social et culturel. Il n’a jamais cessé de s’impliquer pour défendre les intérêts des autres.

Il est temps maintenant qu’il reprenne sa place de maire de Sainte-Suzanne.

L’équipe entière est motivée et déterminée pour la victoire.

« Mi cont su zot, pou done a nou lokasiyon de continuer le travail commencé. Chers camarades, le 29 janvier faites le bon choix pour notre ville, le meilleur choix. Voter “Ensemb’, ensemb’” pour la liste conduite par Maurice Gironcel ».


• Yanis Carpin :
« Des emplois pour les jeunes des quartiers »

Colistier de Maurice Gironcel, Yanis Carpin milite pour que les jeunes puissent prendre toute leur place dans le développement de la commune.

Hier matin à la Renaissance, Yanis Carpin, habitant du quartier et colistier de Maurice Gironcel, a pris la parole. Yanis Carpin insiste sur une relance de l’activité dans les quartiers. Le programme de la liste "Ensemble pour un développement solidaire et durable" prévoit de donner davantage de moyens aux jeunes qui veulent s’investir près de chez eux. Ces emplois de proximité, c’est déjà un tremplin pour l’avenir, a-t-il dit.
Yanis Carpin défend également la place des agriculteurs dans la commune. Personne ne doit être à l’écart de la modernisation, surtout ceux qui par leur travail ont fait de Sainte-Suzanne ce qu’elle est aujourd’hui.
Le dernier point de sa prise de parole, c’était la culture. Le programme de la liste conduite par Maurice Gironcel annonce une Maison de la culture à Quartier français. La culture, c’est la base de tout, il est nécessaire de profiter de toute occasion pour que la culture ait la place qu’elle mérite. C’est un combat de tous les jours que nous pouvons gagner, et Yanis Carpin de conclure en rappelant la lutte pour le maloya.


Kanalreunion.com