Actualités

Paroles de militants à Quartier-Français

Municipales à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 26 janvier 2012

Tout le quartier s’est donné rendez-vous hier soir chez Amouny, en face de l’école Thérèse Damour, pour une réunion organisée par la liste conduite par Maurice Gironcel.

C’est en face de l’école récemment dénommée "Thérèse-Damour" que la liste “Ensemb’ pour un développement solidaire et durable” avait donné rendez-vous à la population. De nombreuses personnes de Quartier-français sont venues apporter leur soutien à Maurice Gironcel, et chez Amouny, la cour a rapidement été trop petite pour accueillir tout le monde.
À quatre jours des élections, la mobilisation ne cesse de s’amplifier pour que dès dimanche, la population de Sainte-Suzanne retrouve son maire Maurice Gironcel.

Textes et photos : IF et LG

Brice Moutoussamy, 25 ans – dessinateur en bâtiment : « Ne laissons pas les autres partis prendre notre commune »

JPEG - 17.5 ko
Brice Moutoussamy, 25 ans – dessinateur en bâtiment : « Ne laissons pas les autres partis prendre notre commune »

« Sainte-Suzanne est le berceau du communisme, gardons cette authenticité, ne laissons pas les autres partis prendre notre commune et imposer les idéaux qui ne sont pas les nôtres !
Nous voulons d’un maire intègre, à notre écoute, qui sait prendre des décisions. Réagissons dès maintenant, prenons notre avenir en main. Et notre avenir, c’est avec Maurice Gironcel ».

Maurice Astourne, 83 ans :
« Il faut au pouvoir des élus honnêtes, des élus de paroles »

JPEG - 18.8 ko
Maurice Astourne, 83 ans : « Il faut au pouvoir des élus honnêtes, des élus de paroles »

« J’ai voulu apporter mon soutien à notre camarade Maurice Gironcel, qui est un homme de principe, un homme de convictions. Il a contribué au développement de la commune de Sainte-Suzanne autant sur le plan économique que commercial. À mon âge, je n’attends plus rien, mais mi pense à nos enfants et petits enfants. Nou doi prépar un bon lavenir pou zot et il faut au pouvoir des élus honnêtes, des élus de paroles ».

Jean Clery Valentin : « Il a toujours œuvré dans l’intérêt de notre commune »

JPEG - 29.2 ko
Jean Clery Valentin : « Il a toujours œuvré dans l’intérêt de notre commune »

« Depuis 1983, Monsieur Maurice Gironcel a effectué un bon travail au côté de Monsieur Lucet Langenier. Il a toujours œuvré dans l’intérêt de notre commune en favorisant son développement économique, écologique, social et culturel. Il n’a jamais cessé de s’impliquer pour défendre les intérêts des autres ».

Éva Sanbenoun, Colistière : « Le PCR m’a toujours attiré, car c’est le Parti qui reflète les plus mes convictions »

JPEG - 21.2 ko
Éva Sanbenoun, Colistière : « Le PCR m’a toujours attiré, car c’est le Parti qui reflète les plus mes convictions »

« Jeune de Quartier-Français, je fais partie de l’équipe menée par Maurice Gironcel. C’est pour moi une expérience très enrichissante tant au niveau professionnel qu’humain. C’est également une chance de découvrir le monde politique auprès d’une personne aussi qualifiée et motivée que Maurice Gironcel.
Mon soutien à Maurice Gironcel s’est fait logiquement puisque le PCR m’a toujours attiré, car c’est le Parti qui reflète le plus mes convictions ».

Marcelle Carpaye : « On souhaite qu’il gagne dès le 29 janvier »

JPEG - 18.4 ko
Marcelle Carpaye : « On souhaite qu’il gagne dès le 29 janvier »

« On souhaite qu’il gagne dès le 29 janvier, car il mérite sa place. Maurice Gironcel est aujourd’hui pour moi et également pour beaucoup d’autres, le candidat le plus apte à remplir la fonction de Maire. Il faut que li regagne sa place pour continuer le combat qu’il a commencé ».

Jocelyne Amouny : « Tout mon quartier lé mobilisé ce soir » « J’ai toujours eu confiance en Maurice Gironcel, lui ouvrir les portes de ma maison est un honneur. Mi lé contan car mon garage lé rempli, lé rempli de solidarité, de détermination et d’espoir. Tout mon quartier lé mobilisé ce soir, comment y dit:ensemb’ensemb’, votons pou nout camarade Maurice ».

Les enfants de Thérèse Damour, Sylvio, Annie Claude et Méryse :
« Pour la continuité de la lutte de Thérèse Damour avec nos frères et sœurs »

JPEG - 24.7 ko
Les enfants de Thérèse Damour, Sylvio, Annie Claude et Méryse : « Pour la continuité de la lutte de Thérèse Damour avec nos frères et sœurs »

« On a grandi à Sainte-Suzanne et on a vu cette commune se développer depuis 30 ans avec le PCR, il y a même aujourd’hui une école au nom de notre défunte mère.
Maurice Gironcel fait partie de notre famille et c’est vrai que nous l’avons appelé, car il était inconcevable qu’il ne soit pas présent à nos côtés ».


Kanalreunion.com