Actualités

Pas de chantier avant 2011

Haut conseil de la commande publique

Témoignages.re / 29 octobre 2010

Où sont les chantiers promis ? Cette question est toujours sans réponse, c’est le principal enseignement de la seconde réunion du Haut conseil de la commande publique présidé par Margie Sudre.

Le Haut conseil de la commande publique présidé par Margie Sudre a tenu sa 2ème réunion ce jeudi 28 octobre 2010. Syndicats de salariés et organisations patronales attendaient des réponses concrètes. « L’outil, donc ce Haut conseil, est intéressant à partir d’aujourd’hui et à moyen et long terme. Mais les réponses ne sont pas à la hauteur des problèmes que rencontrent les entreprises », explique Jean-Marie Le Bourvellec, président de la FRBTP (Fédération réunionnaise du BTP). Quant à la promesse des 12% de la commande publique qui devaient être engagé avant la fin de l’année, les patrons n’ont pas vu l’ombre d’un chantier. « Le préfet a annoncé que 2 gros chantiers devaient sortir d’ici 2011 », lâche agacé Franck Legros de la CAPEB (syndicat patronal).
Pour Jacky Balmine de la CGTR « ces 12% sont des commandes déjà engagées ». Ce qui signifie qu’il n’y aura pas de nouveau chantier d’ici la fin de l’année comme promis au départ.
Pas de réponse non plus concernant “le dispositif d’accompagnement exceptionnel des salariés du BTP ayant perdu leur emploi au cours des deux dernières années”. Jacky Balmine aimerait que « le préfet prenne conscience des difficultés que rencontrent les salariés licenciés ». Pour sa part, le président de la FRBTP ne manque pas de rappeler que sur les 24.000 emplois du secteur, 8.000 emplois ont déjà été perdus « sans compter les effectifs intérimaires ».
Pour Franck Legros, la seule solution est de se concerter avec les banques. « La réunion du Haut conseil de la commande publique c’est bien, mais l’important c’est les finances. Il faut se réunir autour d’une table avec les organismes de crédits pour pouvoir faire reculer les échéances des emprunts, car pour ma part je n’ai aucune perspective de travail pour l’année prochaine ».
Le préfet Michel Lalande semblait pourtant confiant et content de cette réunion. « Il y a eu des avancées, notamment le prolongement jusqu’à la fin de l’année du plan Novelli obtenu auprès du Premier ministre, ou encore le protocole de Matignon signé le 14 octobre », énumère-t-il. Pour lui, l’un des principaux objectifs est atteint : « professionnaliser les démarches de la commande publique, pour ensuite rendre ce dynamisme irréversible et transparent ».
Jean-Marie Le Bourvellec a fait un comparatif sur les logements sociaux construits ces deux dernières années. « En 2009, 12 lots de logements sur 19 sont sortis et en 2010 seulement 2 lots sont sortis sur les 18 prévus. On a pris un an de retard dans la construction des logements sociaux. Alors qu’il y a 27.000 demandes en attentes ».
La prochaine réunion du Haut conseil de la commande publique doit se tenir le 5 décembre 2010, mais les syndicats ne rêvent pas, « il n’y aura rien de nouveau pour résoudre leurs situations d’urgence », affirment-ils.


Kanalreunion.com