Actualités

Paul Vergès : « Assumez votre responsabilité d’unir les Réunionnais pour libérer La Réunion »

Les interventions au rassemblement du PCR

LB / 21 octobre 2013

En ouverture du grand rassemblement du Parti Communiste Réunionnais ce 20 octobre au Port, la dirigeante communiste portoise Firose Gador, présidente de séance, a donné la parole à Paul Vergès, longuement ovationné par les militantes et militants présents dans la salle. Le co-fondateur et ancien secrétaire général du PCR est intervenu pendant une trentaine de minutes, notamment pour attirer l’attention des camarades mais aussi de l’ensemble des citoyens réunionnais sur leur « immense responsabilité » à assumer afin de relever les défis du pays. Et notamment celui de rassembler toutes les victimes du système économique, social et politique injuste et oppressif actuel afin d’en libérer La Réunion.

JPEG - 30.3 ko
Paul Vergès s’apprête à prendre la parole. Il est longuement ovationné par tous les participants au rassemblement du Parti.

« Lorsque je vous regarde toutes et tous aujourd’hui, je me dis que vous avez une immense responsabilité face à la situation actuelle à La Réunion et face à l’évolution de cette situation dans les années à venir, avec des problèmes d’une gravité extrême à résoudre, comme nous n’en n’avons jamais connus dans notre histoire ». C’est par cette phrase très forte que Paul Vergès a commencé son intervention, comme d’habitude riche en idées, en perspectives et en combats à mener au service du peuple réunionnais.

Afin d’illustrer ses propos, il a cité de nombreux faits et chiffres sur l’augmentation à venir de notre population, sur les effets du réchauffement climatique mais aussi la croissance du nombre des chômeurs et des personnes en difficultés, s’il n’y a pas un changement profond de la politique menée dans notre pays. Il a cité également les nombreuses erreurs commises par les divers gouvernements français depuis l’abolition officielle du statut de colonie de La Réunion en 1946, et cela dans le cadre d’un régime néocolonial. « Voilà pourquoi ce que nous avons dit depuis 1959 reste la vérité ».

« Un tournant historique »

Après avoir rappelé plusieurs des combats menés par les communistes réunionnais pour faire face à ces erreurs du pouvoir mais aussi les répressions et violences criminelles infligées aux militants communistes comme aux autres démocrates, Paul Vergès a attiré l’attention sur plusieurs points d’actualité. Il a cité par exemple la gravité des conséquences de la loi sur la retraite ou du projet de budget de l’État pour 2014 mais aussi de la suppression de grands projets comme le tram-train ou la Maison des Civilisations et de l’Unité Réunionnaise, avec une politique au profit des monopoles extérieurs.

JPEG - 60.4 ko
Paul Vergès a rappelé que des députés de La Réunion ont voté une loi qui empêche la majorité des Réunionnais d’avoir droit à une retraite. Parmi eux, deux maires qui se représentent, un député qui veut être maire, et deux députées qui vont faire la campagne un maire sortant. Que vont-ils dire aux Réunionnais ?

« Voilà pourquoi votre nouvelle étape aujourd’hui va être un tournant historique, consistant à faire respecter les droits fondamentaux de tous les Réunionnais en mettant fin au régime actuel ; d’autant plus qu’il dispose de tous les moyens de tromper une grande partie de la population » , signale Paul Vergès. C’est pourquoi, dit-il, il est important de renforcer les liens avec la population, grâce à un Parti cohérent, uni, solidaire et dévoué aux autres, dans le cadre d’un large rassemblement de notre peuple et de grands mouvements populaires, comme ceux du passé ayant permis certains changements profonds en 1848 et en 1946.

« Bon travail cher(e)s camarades ! »

Effectivement, « contribuer à rassembler toutes les victimes de la politique actuelle est une des principales responsabilités des communistes réunionnais aujourd’hui pour libérer La Réunion ». Et nous battre tous ensemble pour l’avenir libre et responsable du peuple réunionnais fera du PCR un élément moteur de la construction d’un avenir meilleur pour notre pays, a souligné Paul Vergès.

C’est le sens que l’ancien et prestigieux maire du Port a donné également aux prochaines échéances électorales, à savoir les municipales, en rappelant que « nous devons faire de nos mairies des moyens de lutte pour changer le régime en place à La Réunion » . D’où sa conclusion à la fois émouvante et mobilisatrice : « J’ai confiance dans vos luttes à venir ; vous allez inscrire La Réunion dans une ère nouvelle en ouvrant La Réunion à l’égalité et à la liberté. Bon travail cher(e)s camarades ! ».

L. B.


Kanalreunion.com