Actualités

Paul Vergès et Gélita Hoarau désignés candidats aux sénatoriales

À l’unanimité du Comité central du Parti communiste réunionnais

Témoignages.re / 25 juin 2011

Les élections sénatoriales étaient à l’ordre du jour de la réunion du Comité central du PCR. À l’unanimité, la direction du Parti communiste réunionnais a demandé aux deux sénateurs sortants, Paul Vergès et Gélita Hoarau, de se porter candidats. Ils seront la tête d’une liste d’union qui propose la troisième et la sixième place au Mouvement des démocrates sociaux de La Réunion (MODERES) sur la base d’une alliance approuvée elle aussi à l’unanimité par le Comité central. À l’issue de la réunion du Comité central, le PCR a diffusé à la presse le communiqué suivant.

« Le Comité central du Parti communiste réunionnais s’est réuni ce vendredi 24 juin 2011 à La Possession.
Après une analyse de la situation économique, sociale et politique, le Comité central a examiné la question des candidatures aux prochaines élections sénatoriales qui auront lieu le 25 septembre 2011.

Le prochain mandat du Sénat qui couvrira la période 2011-2017 sera marqué par des rendez-vous décisifs pour La Réunion : nouveau règlement sucrier, réforme de l’octroi de mer, renouvellement du Contrat de Projet État-Région-Département et des Programmes opérationnels européens, impact des accords de Partenariat économique (APE), réforme des collectivités territoriales…
Dans ce contexte, la perspective d’une alternance en 2012 représente une opportunité pour la mise en place d’un plan de développement durable, solidaire et responsable.

Afin de relever ces défis, et dans le contexte d’un paysage politique très clair, il était logique que le PCR s’adresse aux autres composantes de la majorité actuelle du Conseil général qui a réalisé l’union sur un programme.

Compte tenu des résultats de ces contacts et au vu de la qualité du bilan de ses représentants durant la mandature qui s’achève, le Comité central, à l’unanimité, a demandé à ses deux sénateurs sortants, Paul Vergès (2001-2004) et Gélita Hoarau (2004-2011) d’être de nouveau candidats à cette élection, respectivement en première et deuxième position.

Fidèle à sa stratégie de rassemblement, le Comité central a également approuvé à l’unanimité la proposition d’une alliance avec le Mouvement des démocrates sociaux de La Réunion (MODERES), qui souscrit à cette démarche d’alternance. Afin de concrétiser cette union, le Comité central a décidé de réserver la troisième place de la liste à une personnalité se réclamant d’une sensibilité politique représentée par le Mouvement des démocrates sociaux de La Réunion (MODERES). Sur la base de la configuration de la liste des grands électeurs, la liste conduite par Paul Vergès devrait obtenir 2 sièges. Dans cette hypothèse, et dans le strict respect de la parité, les décisions seront prises en temps opportun pour que le troisième sur la liste puisse accomplir le mandat de sénateur durant une partie de la mandature.

Le Comité central a souhaité que la sixième place soit proposée au Mouvement des démocrates sociaux de La Réunion (MODERES), la quatrième et la cinquième place sur la liste devant être attribuées ultérieurement.

Ainsi, cette union crée les conditions du succès et d’une représentation équitable de ses composantes.

Fait à La Possession, le 24 juin 2011
Le bureau de presse du PCR
 »

JPEG - 18.6 ko
Le Comité central a demandé à Gélita Hoarau, sénatrice sortante, de se porter candidate.
(photo d’archives Toniox)
JPEG - 34.3 ko
Quel avenir pour les producteurs menacés par l’impact des APE ? Durant le prochain mandat de sénateurs, des rendez-vous importants appellent à l’union la plus large.
(photo d’archives Toniox)


Kanalreunion.com