Actualités

Paul Vergès : hommages unanimes d’une île au monde

Première veillée à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 13 novembre 2016

Depuis 18 heures hier à Sainte-Suzanne, les Réunionnais se succèdent pour saluer une dernière fois Paul Vergès, dont le corps reposera jusque mardi à la salle Rwa Kaf. Au mur en dessous de son nom, un mot d’ordre : « d’une île au monde ». Il rappelle qu’au-delà de tous les Réunionnais, la disparition de Paul Vergès est une onde de choc qui traverse le monde.

JPEG - 39.7 ko

Hier matin, La Réunion a appris avec tristesse le décès de Paul Vergès, fondateur du Parti communiste réunionnais et sénateur de La Réunion. Cette nouvelle a eu rapidement des répercussions au-delà de notre île. Sur les ondes et dans la presse, les hommages ne cessent d’affluer. Ils donnent une mesure de la perte immense que constitue la disparition de Paul Vergès. Tous sont unanimes pour saluer le combat mené par le dirigeant jusqu’à son dernier souffle.

Hommage de la classe politique de France

En France, c’est l’unanimité des principaux partis politiques. Aussi bien le PCF, que le PS, les Verts ou les Républicains, tous reconnaissent l’œuvre laissée par un grand Réunionnais. Les hommages sont notamment venus de François Hollande, président de la République, de son prédécesseur Nicolas Sarkozy, de Pierre Laurent, secrétaire national du PCF ou de Jean-Luc Mélenchon.

Dans le monde, les parlementaires d’Outre-mer et les partis politiques rendent également hommage à l’ancien secrétaire général du PCR.

La reconnaissance du peuple réunionnais

À La Réunion, la population a depuis hier soir la possibilité de saluer une dernière fois celui qui s’est tant battu pour notre île. La salle Rwa Kaf à Sainte-Suzanne accueille la dépouille de Paul Vergès. Il est possible de s’y recueillir jusqu’à mardi.

Des citoyens, des militants, des amis et des personnalités se sont ainsi inclinés hier soir, notamment la sous-préfète de Saint-Paul, les députés Jean-Jacques Vlody, Monique Orphé et Huguette Bello, la présidente du Conseil départemental Nassimah Dindar, les conseillers départementaux Michèle Caniguy et Jean-Jacques Morel.

Toute la nuit, les camarades de Saint-André et de Sainte-Suzanne ont veillé le corps de Paul Vergès, accueillant les Réunionnais venus lui rendre hommage.

Le meilleur hommage que nous puissions lui rendre

Ce concert d’éloges salue la justesse des combats menés par notre camarade, et sa constance dans ses engagements. Ils rappellent que Paul Vergès a réussi à forger une conscience au sein de plusieurs générations. C’est un héritage qu’il nous appartient de faire fructifier. Comme l’a souligné la déclaration du PCR, c’est le meilleur hommage que nous puissions lui rendre.

Ces hommages sonnent comme la reconnaissance de toutes les campagnes de dénigrement dont lui et son parti ont fait l’objet. Ils saluent un homme, qui malgré toutes ses blessures personnelles, a su se battre pour constamment rassembler les Réunionnais dans l’objectif d’élever les consciences et de responsabiliser sur la base d’un éclairage permanent sur les grands problèmes du monde et de La Réunion.

Aujourd’hui à 16 heures, le Parti communiste réunionnais invite la population à un hommage militant.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Déclaration du Parti Communiste Martiniquais
    Disparition de Paul Verges, figure historique du mouvement communiste réunionnais.

    Le Parti Communiste Martiniquais a appris avec une grande tristesse le décès de Paul Verges à l’âge de 91 ans. C’est une immense perte pour sa famille, la Réunion et le Parti Communiste Réunionnais auxquels il a consacré toute sa vie.
    Fondateur du Parti Communiste Réunionnais, en 1959, il a été Conseiller Général, maire, député, sénateur, député européen, président du Conseil Régional, Paul Vergès a occupé de multiples postes de responsabilité tant à la Réunion qu’au niveau du Parlement français et européen avec toujours pour objectif de défendre les intérêts supérieurs du peuple réunionnais.
    Il a connu la période sombre de la répression coloniale qui frappait nos dits « départements d’outre-mer », les saisies du journal communiste Témoignages et il sera même contraint à vivre dans la clandestinité (1964-1966) pour échapper aux poursuites judiciaires et arbitraires du pouvoir colonial..
    En août 1971, il prit une part active, avec l’ensemble des forces communistes et progressistes de la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et la Réunion, aux travaux de la Convention du Morne Rouge qui avaient défini le programme de l’Autonomie démocratique et populaire pour ces territoires..
    Paul Vergès s’était beaucoup investi dans la lutte contre le réchauffement climatique en alertant dès 1996 les autorités françaises sur les menaces de disparition qui pesaient sur les pays du Sud à cause de la montée des eaux.
    C’était un homme de conviction, de grande culture .et très chaleureux que les communistes martiniquais ont eu le plaisir de rencontrer en diverses occasions tant en Martinique qu’en France.
    Le Parti Communiste Martinique salue la mémoire de Paul Verges et présente à sa famille et au Parti Communiste Réunionnais ses très sincères condoléances..
    Le 12 novembre 2016
    Georges ERICHOT, secrétaire général du PCM

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com