Actualités

Paul Vergès : « On nous donne de plus en plus raison »

Invité par Réunion 1ère Radio

Correspondant Témoignages / 20 avril 2016

Ce mardi 19 avril, Paul Vergès était l’invité des Matinales de Réunion 1ère Radio, où il a été interrogé par Philippe Dornier pendant dix minutes sur divers sujets d’actualité. Les premières questions ont concerné la prochaine élection présidentielle et à ce sujet, le sénateur communiste à notamment mis l’accent sur le fait que le président sortant n’a pas tenu ses engagements envers les Réunionnais. Notamment les promesses exprimées publiquement devant les dirigeants communistes réunionnais lors d’un meeting à Saint-Louis le 1er avril 2012.

JPEG - 84.4 ko
Paul Vergès, sénateur de La Réunion

Face aux prochaines échéances électorales, plus que jamais les problèmes socio-économiques, environnementaux, culturels et institutionnels du pays montrent à quel point « il faut une autre politique », a déclaré Paul Vergès. Et lorsqu’on entend aujourd’hui les discours de certains responsables politiques ayant combattu le Parti Communiste Réunionnais, on constate que « l’on nous donne de plus en plus raison ».

Malheureusement, déplore le fondateur du PCR, il y a encore beaucoup trop de passivité de la classe politique au pouvoir face aux graves problèmes du chômage, de la pauvreté, du mal-logement, de l’illettrisme. Pour lui, la plupart des élus à La Réunion « se taisent, ne font rien et sont complices de la situation catastrophique et des inégalités » héritées de 70 ans de politique néo-coloniale.

« La population tranchera »

D’où l’importance des propositions qui seront émises par les démocrates réunionnais pour remettre en cause cette politique, notamment à l’occasion du vote dans quelques mois de la loi sur l’égalité réelle. Bien sûr, les communistes réunionnais seront fidèles à leurs engagements à ce sujet, même si certains le trahissent en ne respectant pas les principes et les valeurs du PCR, comme d’autres continuent à « utiliser la Justice pour des règlements politiques », comme ceux qui attaquent Maurice Gironcel.

Face à ces contradictions et règlements de comptes personnels, Paul Vergès a exprimé sa détermination à continuer la lutte avec ses camarades et alliés au service du peuple réunionnais. Et aux prochaines élections législatives, « la population tranchera », a-t-il conclu.

Correspondant


Kanalreunion.com