Actualités

PCR interpelle les députés de La Réunion : iront-ils à l’encontre des intérêts de la population ?

Vote demain du plan d’économie du gouvernement

Correspondant Témoignages / 28 avril 2014

Le Parti communiste réunionnais estime que les conséquences du plan d’économies présenté le 16 avril dernier par le gouvernement seront très négatives pour notre île. Ce n’est pas pour ce changement que les Réunionnais ont voté à plus de 70%. Ce plan devra être soumis à l’accord du Parlement. Le PCR demande donc aux députés de La Réunion d’expliquer aux Réunionnais quel sera leur vote : « nous verrons bien si les députés de La Réunion iront à l’encontre des intérêts de la population ».

Hier à la permanence du PCR à Saint-Pierre, Yvan Dejean et Ary Yée Chong Tchi Kan ont donné hier la position du Parti sur le Pacte de responsabilité et le plan d’économies présentés par le gouvernement. Le moins que l’on puisse dire, c’est que quand les Réunionnais ont voté à plus de 70% pour François Hollande en 2012, ils ne s’attendaient pas à ce changement.

Lors de la présentation de ses vœux le 14 janvier dernier, le Président de la République a annoncé une nouvelle orientation de sa politique. Dans cette logique il a fait état du Pacte de responsabilité.
Ce pacte c’est l’exonération de charges pour les entreprises avec une contre partie qui devrait être l’emploi. Dans le même temps le président a annoncé un plan d’économie de 50 milliards d’euros pour redresser les finances de la France.

Depuis sont intervenues les municipales qui se sont suivies d’un remaniement ministériel avec un nouveau Premier Ministre, Manuel Valls.
Lors de sa déclaration de politique générale, ce dernier a décliné la feuille de route fixée par François Hollande pour les 3 années qui nous séparent des prochaines présidentielles. Il a conforté les orientations annoncées lors des vœux du chef de l’État. Il a aussi présenté les grandes lignes des restrictions.

Feuille de route pour 3 ans

Le 16 avril, des précisions ont été apportées sur le détail de sa politique. A la fois sur le plan d’économie et à la fois sur le Pacte de Responsabilité.
Les dépenses de l’Etat baisseront de 18 milliards. Le point d’indice des fonctionnaires, la base du calcul des rémunérations, n’augmentera pas d’ici 2017. Les collectivités verront les subventions de l’État diminuer de 11 milliards. La protection sociale et l’assurance maladie devront se priver de 21 milliards d’euros. Le gel des prestations sociales et des retraites du régime général est prévu pendant un an, et les mesures exceptionnelles pour les pauvres sont elles aussi reportées d’un an.

Mécontentement en France

Demain, l’Assemblée nationale est appelée à se prononcer sur cette politique. Le PCR souligne que d’ores et déjà, plus d’une centaine de députés du PS ont déclaré qu’il était nécessaire d’atténuer le plan de rigueur. Mais mis à part quelques très légers assouplissements, le gouvernement compte bien appliquer ce qui a été annoncé le 16 avril.
Ce qui fait que face à une fronde qui s’organise, le PS compte tenir un Bureau National aujourd’hui. Des menaces pèsent sur celles et ceux qui refuseraient de voter les textes demain.

Situation plus grave à La Réunion

Ce mécontentement est porté par des députés anticipe sur les conséquences probables du plan d’économies. Il va impacter de façon très négative le pouvoir d’achat des plus fragiles. Et si les élus de la France considèrent que cela est mauvais pour eux, pour La Réunion, c’est encore plus grave.
Le taux de chômage, celui du nombre de personnes en dessous du seuil de pauvreté ou celui de familles dépendant des prestations sociales est bien plus important à La Réunion qu’en France. Et ce plan sera la politique qui va sceller le sort des Réunionnais pour les 3 prochaines années.

Que feront les 7 députés ?

Le PCR interpelle donc les sept députés de La Réunion qui doivent prendre position demain. Ces parlementaires ont été élus pour le changement. Là c’est un plan sur 3 ans qui va brimer les plus pauvres.
Le PCR affirme que La Réunion les regarde et attend de voir quelle sera leur position. Et cela d’autant plus que c’est au cours de ces 3 années que se jouera le sort des planteurs et dans les 6 mois le devenir de l’octroi de mer.
Conclusion : « nous verrons bien si les députés de La Réunion iront à l’encontre des intérêts de la population ».

Correspondant



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Avant lo plan d’économie la vie té coriace pou do moun dan la lit permanant, aprés lo plan d’économie la lit kontinie, sa i vé pa dir ké aksept so plan .

    Mi azout osi ké lé rézilta dé dernié zélection lavé rien dé social isi kom an métropole, ma la vi kom sa, i fo in pé do korans, é mi panse ké lo pouvoi central la pa i in sel interprétation.
    i fo pa vote zordi pou plér domin meme si pafoi na cafouyaz, è ké nou pé refizé dayer !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Je ne crois pas que le chef de l’Etat peut faire quelque chose, car, ce sont les banques qui dirigent le monde, Bruxelles !!!!!!!!!!! Pourquoi les gens votent ? Restent chez eux, montrent leurs mécontentement !!! Qu’est ce qu’il va se passer le jour ou les urnes lors des élections seront vides ? Est- ce qu’ils se poseront des questions ? Est- ce qu’ils reverront les textes pour rassurer la population ?
    Nul ne le sait !!!! Tout le monde sera plus au moins rapé par ce que prévoir le gouvernement. Il fallait s’y attendre. Les gens ne consommeront plus vous croyez ? Je ne crois pas, le Réunionnais est habitué de vivre au dessus de ses moyens, alors les administrations sociaux auront plus de boulot, ainsi que les associations humanitaires, face à une population encore plus démunie à cause de leur incapacité de gerer leur porte monnaie et qui oubli souvent les priorités dans la vie. C’est une constatation !!!!!! Comment peut-on exiger que nos politiciens changent de cap, si on est nous même entrain de faire couler le bâteau ? Il faut réfléchir un peu ! A nous, forte concentrée humaine de faire changer les choses. Tout cela dans la non-violence. VIVE LA REPUBLIQUE MUETTE !!!!!!

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com