Actualités

PCR : « le combat continue »

Le Parti communiste réunionnais, l’élection présidentielle et les législatives

Parti Communiste Réunionnais / 28 avril 2017

Le Parti communiste réunionnais a décidé de distribuer dans La Réunion un tract afin de l’informer sur la situation au lendemain du premier tour de l’élection présidentielle. Il constate un rejet du système actuel et rappelle la proposition du PCR de construire un nouveau cadre. Il appelle au rassemblement « de toutes celles et ceux qui considèrent que les choses ne peuvent plus continuer comme avant et qu’il faut changer ». Enfin, il annonce que le PCR présentera ou soutiendra 7 candidats dans les 7 circonscriptions de La Réunion « pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais » et parler d’une même voix à Paris au nouveau pouvoir qui s’installera dans quelques semaines.

JPEG - 68 ko

Réunionnaises, Réunionnais, Cher-e-s compatriotes,

Ce dimanche 23 avril 2017, à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle, vous avez, à La Réunion, placé en tête Jean-Luc Mélenchon, qui a recueilli près de 25 % des voix.

Le PCR remercie l’ensemble des électrices et des électeurs qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon. Merci également à tous les militantes et militants, fidèles et enthousiastes qui ont su faire avancer les idées du PCR lors de cette campagne.

C’est un nouvel encouragement pour l’avenir.

Le choix des Réunionnaises et des Réunionnais lors du premier tour de la présidentielle confirme le rejet du système actuel et la nécessité de construire ensemble un nouveau cadre pour notre société. C’est ce que propose le PCR en mettant en avant la responsabilité comme pilier du nouveau cadre.

En effet, la situation est préoccupante et elle interpelle tous les Réunionnais. Il est urgent de rassembler toutes les bonnes volontés pour renforcer la bataille et surmonter les difficultés auxquelles nous devons faire face : taux de chômage record, pauvreté, inégalités, difficultés à se loger, suppression des quotas sucriers, Accords de Partenariats Économiques (APE). C’est une situation pareille qui a provoqué le grand mouvement de contestation en Guyane. Les élu(e)s responsables de cette situation doivent être sanctionnés.

Le moment est venu de réunir toutes celles et tous ceux qui considèrent que les choses ne peuvent plus continuer comme avant et qu’il faut changer.

Dans quelques semaines s’installera en France un nouveau pouvoir avec une nouvelle assemblée. Le PCR présentera ou soutiendra des candidat-e-s dans les 7 circonscriptions pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais qui doivent s’unir autour de ces candidats pour parler d’une même voix vis-à-vis de Paris.

Ensemble, poursuivons le combat pour la responsabilité et la dignité de notre peuple.

PDF - 74.8 ko


Kanalreunion.com