Actualités

PCR Saint-Paul : ’N’avons-nous tant voté que pour cette infamie ?’

Huguette Bello et Thierry Robert décident de ne pas voter contre la confiance au gouvernement

Témoignages.re / 23 septembre 2014

Dans une déclaration, la section PCR de Saint-Paul dénonce l’attitude des deux députés de la commune, Huguette Bello et thierry Robert. Les communistes de Saint-Paul estiment que la confiance est trahie.

En 2012, les électeurs saint-paulois de la 2ème circonscription législative ont voté à 69,55% pour Huguette Bello. Ceux de la 7ème circonscription ont voté à 71,06% pour Thierry Robert. Une expression nette, précise, sans équivoque, en faveur de deux personnalités médiatiques, célèbres pour leurs prises de position fermes et tranchées.
Ce mardi 16 septembre 2014, à l’Assemblée Nationale, Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls a sollicité la confiance des députés à l’égard à la politique que son deuxième gouvernement entend conduire.

Pour cet exercice, seuls les votes “pour” et “contre” sont valables. On le comprend : le vote de confiance est un acte essentiel de la démocratie parlementaire. Les députés qui “ne se prononcent pas” sont considérés comme “non votant”. Un choix doit être fait. Significatif et décisif pour le quotidien des citoyens.
C’est ce qu’ont fait 5 députés réunionnais sur 7. Les 2 seuls députés qui ont refusé de choisir, sont ceux de Saint-Paul. Contrairement à 89% de leurs collègues de l’Assemblée, ni Huguette Bello, ni Thierry Robert n’a réussi à choisir entre “pour” et “contre” !

L’une se dit être “sur la réserve” dans l’attente de l’action gouvernementale ; l’autre dit “ne pas vouloir rajouter à la crise”. On comprend surtout qu’ils savent devoir voter “contre”, mais préfèrent ménager leurs intérêts auprès du gouvernement. Il aurait été pourtant plus légitime de se montrer solidaire, au moins, des 7 saint-paulois sur 10 qui leur avaient accordé leur confiance, pour les défendre précisément face au genre de politiques que mène ce gouvernement !
Après l’oubli des promesses présidentielles, après l’invraisemblable virage libéral du gouvernement, voilà les Saint-Paulois abandonnés par leurs deux députés. Pourquoi tant de mépris pour le vote des Saint-Paulois ? N’avons-nous tant voté que pour cette infamie ?
Hélas, ces abstentions parlementaires viennent confirmer la crainte que la section communiste de Saint-Paul exprimait dans son communiqué de mardi dernier : “la confiance trahie”.

Déclaration adoptée le Bureau de Section réuni le lundi 22 septembre 2014.
Pour la section communiste de Saint-Paul,
Philippe Yée-Chong-Tchi-Kan, Secrétaire.


Kanalreunion.com