Actualités

« Permettre au peuple réunionnais de s’exprimer pour son île »

Présentation du 7ème Congrès du PCR

Céline Tabou / 2 décembre 2010

Maurice Gironcel et Ary Yee Chong Tchi Kan ont annoncé hier à la presse la tenue du 7ème Congrès du Parti communiste réunionnais, de vendredi à dimanche à l’Étang du Gol à Saint-Louis. Durant trois jours, les communistes et leurs invités vont débattre autour des thèmes majeurs que sont l’économie, la politique, l’évolution de la société réunionnaise, et les questions internationales.

Voir aussi L’unité pour sauver La Réunion et les Réunionnais

Au lendemain de la visite de la ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, et la manifestation des élus devant la Préfecture, le 7ème Congrès du Parti communiste réunionnais s’ouvrira dans un contexte de situation sociale aggravée, a annoncé Maurice Gironcel. Ce dernier a mis en avant le caractère électoral de la visite de la ministre, « Mme Penchard n’a pas répondu aux problèmes importants que sont l’emploi, et le logement, et surtout, elle n’a pas expliqué la politique de casse sociale de Nicolas Sarkozy », a-t-il ajouté.
Invité au Congrès, la presse aura la possibilité de suivre les thèmes majeurs du Congrès : histoire et origine du Parti communiste réunionnais, le développement durable, les affaires internationales, l’urgence sociale, l’organisation du parti, sa communication, son financement, et ses valeurs. Rendez-vous est pris pour demain à 16h à l’Étang du Gol, à Saint Louis.

Un an après le 6ème Congrès

Comme Ary Yee Chong Tchi Kan le pose, « pourquoi un Congrès un après le précédent ? La question a également été soulevée, l’an dernier, pourquoi vingt ans après ? ». La réponse est simple : l’aggravation de la situation économique et sociale de La Réunion, pousse à une réflexion plus grande pour le développement durable de l’île.
De plus, « on ne fait pas, contrairement aux déclarations entendues, un Congrès en fonction des échéances électorales ». « Il y a un changement profond de la société réunionnaise, qui est également lié au bouleversement de l’ordre mondial, et européen », a expliqué Ary Yee Chong Tchi Kan. « Ces changements nous amènent aujourd’hui à dire qu’il faut agir maintenant, et se mettre dans une perspective de lisibilité sur les 50 prochaines années », a-t-il ajouté.

Fin des investissements à La Réunion

Depuis ces dernières années, le PCR avait contribué à mettre en place une politique de gestion de crise, avec la signature d’accords pour des investissements massifs. Les 3 milliards d’euros du tram-train et de la nouvelle route du littoral auraient permis d’atténuer l’impact de la crise économique et financière actuelle. Ces investissements auraient non seulement apporté de l’argent dans l’île, mais aussi créé des emplois, développé des activités et de nouvelles filières. Or aujourd’hui, « le constat est que l’on ne croit plus au 3 milliards. Pour nous, ces investissements sont terminés », ont déploré Maurice Gironcel, et Ary Yee Chong Tchi Kan.
Conscients de la situation, les communistes indiquent également que le vote du budget 2011, aura des répercussions dès aujourd’hui, et sur les trois années à venir. « Nous allons subir un budget d’austérité, qui va comprimer au maximum les dépenses, il n’y aura pas de relance avant 5 à 6 ans. Mais entre temps, le gouvernement aura fait 100 milliards d’euros d’économie. Donc non seulement on perd 3 milliards d’investissements, mais en plus, dans les 5 ans à venir, nous n’aurons aucunes perspective de retrouver ces investissements. Du moins dans le cadre gouvernemental actuel », a expliqué Ary Yee Chong Tchi Kan. C’est pour cette raison que le parti appelle à l’unité, à La Réunion, mais aussi avec les forces progressistes de France.

Pas de divergence insurmontable

Les deux membres de la direction du PCR ont précisé qu’il existait des divergences et attitudes différentes au sein du parti, mais que celles-ci pouvaient être surmontées, et que l’union serait la seule solution pour l’avenir des Réunionnais. « L’union est l’un des objectifs de ce Congrès. Unifier les camarades sur le document de synthèse », qui découlera du Congrès, a expliqué Ary Yee Chong Tchi Kan. Depuis mai, le parti prépare le Congrès, et force est de constater « qu’il ne manque personne à l’appel », a-t-il également indiqué.
Voulant aller au-delà des divergences d’opinions, le PCR s’est entretenu avec les forces de progrès de France, telles que le Parti socialiste, le Parti communiste français, les Verts, le Front de gauche entre autres, afin de « changer la situation actuelle, trouver de nouveaux moyens pour faire face aux difficultés ».
L’objectif du parti, et de fait du Congrès, est « l’union des forces pour créer les conditions favorables au développement de La Réunion », mais aussi pour « discuter du contenu des programmes, et surtout faire des propositions pour les programmes » de portée nationale.

La place aux jeunes

Le Congrès aura également la charge de préparer la nouvelle génération, et de l’amener à avoir des responsabilités au sein du parti. « Aujourd’hui, il y a une nouvelle génération qui anime les structures du parti, nous allons leur donner plus de responsabilités au sein du Comité central », a annoncé Ary Yee Chong Tchi Kan. Le Comité central est une école, qui « permettra aux jeunes d’être confrontés à des opinions différentes, et de fournir un travail collectif ».
Laissant la place à la jeunesse, le parti précise que « nous disons que même si il y a des élections, ce n’est qu’un moyen de créer les conditions pour donner une visibilité de la situation sur le long terme ». La tenue de ce 7ème Congrès aura non seulement pour objectif de trouver des solutions pour développer La Réunion, mais surtout de « permettre au peuple Réunionnais de s’exprimer pour son île ».

Céline Tabou 


Demain dans "Témoignages"

Retour sur les réunions des délégués

À deux jours de son 7ème Congrès, le Parti communiste réunionnais organisait hier soir trois réunions de délégués des sections. Ceux du Sud avaient rendez-vous à la permanence de la Rivière Saint-Louis, ceux du Nord et de l’Est se sont retrouvés à la salle Rwa Kaf à Sainte-Suzanne tandis que les délégués de l’Ouest ont tenu leur assemblée au Centre du Cœur Saignant au Port.
Toutes les informations seront dans "Témoignages" de vendredi, un numéro spécial "Journal du Congrès".


Kanalreunion.com