Actualités

Pétition en faveur des aides aux plus démunis

Le PCR mobilise pour le maintien des colis alimentaires

Témoignages.re / 7 février 2013

Lors d’une conférence de presse à Saint-Denis, Yvan Dejean et Faiza Ibrahim ont annoncé le lancement d’une pétition pour un fonds d’aide européen aux plus démunis de 4,5 milliards d’euros.

JPEG - 28.5 ko

Dans la suite des appels lancés par les associations caritatives et le député Younous Omarjee, le PCR a annoncé son soutien et ses intentions pour « mener un combat juste », a indiqué Yvan Dejean. En France, plus de 13 millions de personnes subviennent à leur besoin grâce à ce Programme d’Aide aux plus Démunis (PEAD).

Ce programme est «  mis en danger dans le cadre de la politique de rigueur voulue par les États membres  », a expliqué Yvan Dejean. Ce dernier a dénoncé la position de la Commission européenne, « fidèle à sa politique ultra-libérale » , qui a « saisi l’occasion de demander une diminution drastique des aides aux plus démunis ».

En effet, le nouveau dispositif souhaité par l’Allemagne et six autres États membres prend en compte les problèmes de privation matérielle. Il ne s’agit plus uniquement d’aide alimentaire, mais également de pauvreté infantile et de soutien envers les SDF. Yvan Dejean a dénoncé la réduction de l’enveloppe pour l’aide alimentaire et a réitéré le soutien du PCR aux associations caritatives et aux parlementaires. Ces derniers ont lancé de nombreux appels aux 27 chefs d’État afin qu’ils plaident, lors des débats sur le budget européen de 2014-2020, en faveur d’une enveloppe de 4,5 milliards, nécessaires pour répondre aux besoins croissants.

30.000 familles réunionnaises concernées

Le montant attendu et proposé par le président de la Commission européenne, Herman Van Rompuy, est de 2,5 milliards d’euros, insuffisant, selon les organisations. «  Il faudrait 4,5 milliards d’euros  » , a précisé Yvan Dejean, d’autant que l’Union européenne possède un plan de réduction de la pauvreté de 25%.

« Qu’est-ce que 4,5 milliards d’euros comparés au 1.600 milliard d’euros versés par l’UE aux banques ?  » , s’interroge-t-il. A La Réunion, les colis alimentaires issus du Programme d’Aide aux plus Démunis (PEAD) ont bénéficié cette année à près de 30.000 familles, soit 90.000 personnes. « Ici, les pauvres représentent la moitié de la population », soit 52% des Réunionnais sous le seuil de pauvreté.

Pour conclure, Faiza Ibrahim a indiqué que les « pétitions seront adressées aux autorités européennes par l’intermédiaire de notre député au Parlement européen, Younous Omarjee, qui a été nommé rapporteur de cette question au Parlement européen ».

Ce dernier avait d’ailleurs tenu une conférence de presse en présence des associations caritatives afin d’exprimer leurs inquiétudes vis-à-vis de la diminution de l’aide européenne et la trajectoire que prenait l’Europe en pleine crise économique, financière, politique et sociétale.

Céline Tabou


Kanalreunion.com