Actualités

Philippe Le Constant promet une « opposition sans concession » et des moyens en baisse

Après l’élection de Nassimah Dindar à la présidence

Manuel Marchal / 3 avril 2015

Membres de la majorité sortante, les socialistes ont décidé d’être des opposants sans concession.

JPEG - 84 ko
Au milieu d’une foule qui se lève pour applaudir, deux parlementaires socialistes ne cachent pas leur déception : Jean-Jacques Vlody et Michel Vergoz.

Dans le dernier Conseil général, le Parti socialiste faisait partie de la majorité. Le premier secrétaire de la fédération, Philippe Le Constant, était même un vice-président de l’assemblée. Au Conseil départemental, la présidente est restée, mais pas la majorité.

Philippe Le Constant a pris la parole après le discours d’investiture de Nassimah Dindar. Il s’est engagé au nom de son groupe à ceci : « nous affichons clairement notre positionnement dans l’opposition, opposition claire, résolue, sans concession (…) Une opposition vigilante au regard des engagements, des promesses faites pendant cette campagne électorale, opposition constructive, opposition intelligente ».

Il a ensuite prédit des lendemains difficiles à la nouvelle majorité : « vous allez pester contre les budgets contraints ». C’est un contexte très difficile avec des moyens insuffisants face à la pression sociale, a-t-il dit en substance : « c’est le cas de toutes les collectivités, du gouvernement ». Conclusion : « ce sera très difficile pour vous ».


Kanalreunion.com