Actualités

Pierre Thiébaut dénonce les dépenses somptuaires de la majorité municipale de Saint-Paul

Conseil Municipal de Saint-Paul

Témoignages.re / 31 août 2013

Pierre Thiébaut, en sa qualité de Conseiller Municipal Communiste de Saint-Paul, a saisi la Chambre Régionale des Comptes de La Réunion et les services de contrôle de légalité de la Préfecture de La Réunion, en leur demandant de réprimer les dépenses somptuaires de la majorité municipale de Saint-Paul.

JPEG - 67.6 ko
Pierre Thiébaut a dénoncé l’achat d’une voiture de 35.000 euros « pour les besoins des services de la commune ». Les intérêts des contribuables doivent être protégés.

Lors du Conseil Municipal du 22 août dernier, l’affaire n° 35 portait sur l’achat par la Mairie de véhicules « pour les besoins des services de la commune ».

Le dernier des lots, lot n°10, concerne un modèle « Monospace 5 portes VP gasoil », au nombre de 1, pour un montant de 35.454,80 euros.

Après avoir délibéré, la majorité en a approuvé l’acquisition.

Cette acquisition est maladroite. La commune se trouve dans une période d’austérité. Elle n’arrive pas à subvenir à ses besoins. La preuve, elle est contrainte d’augmenter les prélèvements obligatoires, l’eau, etc. Cet achat de voiture de luxe est un acte contraire à la solidarité en période difficile. La bonne gouvernance repose sur le principe du respect des seules dépenses nécessaires pour que l’administration communale fonctionne. Dans une commune où la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté, et où le potentiel fiscal dépasse à peine 50% d’une ville équivalente en France, il est sain de faire des économies sur des dépenses publiques non prioritaires. Nous devons tous protéger les intérêts des contribuables.

Pour qui le véhicule de luxe ?

La question qui se pose ici est la suivante : en quoi l’achat d’une voiture de plus de 35.000 euros correspond à un « besoin des services de la commune » de Saint-Paul ? En d’autres termes, en quoi l’achat d’une voiture moins chère aurait-il été une entrave à la bonne marche de la commune de Saint-Paul ?

Questionnée également par les membres de sa majorité, Mme la Maire a eu du mal à justifier cette dépense inutile et onéreuse.

Dans cette affaire de véhicule pour riche, c’est Gamarus, premier adjoint, qui est monté au créneau pour donner des explications. Serait-il concerné par le véhicule ?

En tout état de cause, les contribuables ont le droit de savoir à qui est destiné ce véhicule de luxe.
L’heureux élu va-t-il déclarer cet avantage ?

Soulignons qu’une voiture mise à la disposition d’un élu ou d’un administratif constitue un avantage en nature. Cela doit être déclaré aux impôts. La Chambre Régionale des Comptes et le fisc devraient mieux contrôler les émoluments de ces privilégiés.
M. Gamarus est un personnage insultant

Après avoir dit à Jean-Yves Langenier, lors des dernières législatives : « va voir ton maître ! », il vient de récidiver en apostrophant Pierre Thiébaut qui défend les intérêts des contribuables Saint-Paulois : « tu ferais mieux d’aller voir tes amis de l’Appel de l’Ermitage ! ».

Pour mémoire, le Comité de l’Appel de l’Ermitage milite pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion avant 2015, et fait des propositions intéressantes qui semblent lui rester en travers de la gorge. Lui, le fonctionnaire qui cumule des indemnités et récupère le surplus d’indemnités d’élus de sa Maire. Attention de ne pas s’étrangler...


Kanalreunion.com