Actualités

Pierre Vergès : « l’urgence d’une solution durable »

Alimentation en eau des exploitants agricoles du Sud

Témoignages.re / 1er mars 2012

Depuis mardi, les planteurs manifestent devant le siège de la SAPHIR à Saint-Pierre, ainsi que devant celui de la DAF. Ils demandent la solidarité face à la crise provoquée par les perturbations du captage du Bras de La Plaine qui alimente un réseau d’irrigation. Dans un communiqué diffusé hier à la presse, Pierre Vergès, vice-président du Conseil général délégué à l’Agriculture, apporte tout son soutien à des solutions urgentes et à plus long terme pour les agriculteurs irrigants du Sud. Il a donc sollicité la présidente du Conseil général afin qu’elle accompagne cette recherche de solutions.

« Pierre Vergès, vice-président du Conseil général délégué à l’Agriculture, s’est rendu la semaine dernière sur le terrain dans le Sud avec le président de la Chambre d’agriculture pour se rendre compte des conditions exceptionnelles de sécheresse qui touchent les exploitations. Cette situation résulte pour partie des difficultés rencontrées par la SAPHIR pour alimenter de façon régulière et durable les zones concernées par le captage du Bras de La Plaine.
Pierre Vergès est donc intervenu dans un premier temps auprès de la SAPHIR avec son collègue Éric Fruteau, délégué à l’Eau au Conseil général, afin que des solutions durables soient trouvées pour régler ce problème récurrent. Le Conseil général s’engagera donc sur des travaux de structure pour rénover le réseau au niveau du captage du Bras de La Plaine dans le cadre d’un chantier qui démarrera cette année pour s’achever fin 2013.
Dans l’attente, s’agissant de l’urgence et du court terme, une intervention auprès de la présidente du Conseil général a permis de débloquer des aides d’urgence au titre de l’agriculture pour permettre à la SAPHIR d’acheminer en camions-citernes l’eau nécessaire. Cette aide s’inscrit dans le cadre habituel des interventions de la collectivité en phase d’urgence au profit du monde agricole qui a régulièrement rencontré le soutien du Conseil général en période de crise. Rappelons aussi que l’Office de l’eau intervient traditionnellement pour aider les agriculteurs en matière d’équipements pour favoriser l’accès à l’eau.
A moyen terme, il convient également de trouver une solution dans l’attente de la livraison des travaux de structure pour alimenter convenablement les exploitations de planteurs. Une des solutions proposées est de mettre en place un dispositif de filtration de l’eau.
Pierre Vergès a donc sollicité l’arbitrage de la présidente du Conseil général pour que cette solution obtienne l’accompagnement de la collectivité, dans un domaine qui, cette fois, correspond aux véritables compétences de la collectivité, au moment où la présidente du Conseil général a décidé de se substituer à l’État sur des mesures contre la vie chère (alimentation, électricité, gaz...).
C’est donc une fois l’arbitrage de la présidente obtenu que les élus concernés seront en mesure de rencontrer les représentants du monde agricole qui revendiquent légitimement l’accompagnement du Conseil général auprès de l’opérateur SAPHIR et ainsi obtenir des réponses concrètes à leurs demandes. »


Kanalreunion.com