Actualités

PLR laminé : trahison sanctionnée

Après la déroute de sa présidente aux municipales, la chute se confirme

Témoignages.re / 30 mai 2014

Après le scrutin très territorialisé et personnalisé des élections municipales, les Européennes sont une épreuve de vérité pour les partis qui aspirent à diriger une collectivité compétente sur tout le territoire de La Réunion. Dans ce scrutin, les 24 communes sont dans la même circonscription. Pour les partis crées au lendemain des élections législatives, ces européennes étaient donc le baptême du feu avec des résultats contrastés, et un point commun : une influence bien en deça de leur agitation médiatique.

GIF - 36.2 ko
Résultat des élections européennes du 25 mai à La Réunion.

Au lendemain des législatives de 2012, les Réunionnais ont pu constater une situation nouvelle. Tout d’abord, ils sont représentés par sept députés, jamais notre île n’a envoyé une délégation aussi pléthorique au Palais Bourbon. Ensuite, tous ces députés ont déclaré appartenir à la majorité présidentielle, et parlementaire. Dans les 7, cinq ont décidé de participer à un nouveau parti. Trois députés PS sont devenus des dirigeants du Progrès, Thierry Robert a pris la tête de La politique autrement (LPA-Modem), et Huguette Bello s’est octroyée la présidence de PLR. Ces partis ont une influence assez inégale sur le territoire de La Réunion, c’est le constat des municipales. Pour le Progrès, cela se concentre à Saint-Benoît et à Saint-Joseph, pour LPA à Saint-Leu et aux Avirons, et pour PLR dans l’Ouest, avec le Port.

Implantations municipales pour LPA et Progrès

Lors des élections européennes, ces trois partis ont soutenu des candidats. LPA était avec l’UDI, PLR et Progrès ont fait campagne pour la liste PS. Le résultat ne correspond pas à toute l’agitation médiatique dont bénéficie ces partis depuis 2 ans. La liste UDI-LPA arrive à 9%, et la liste PS-Progrès-PLR à 15%.

Dans ce bilan, il existe des disparités. La liste UDI-LPA est arrivée en tête dans les deux communes dirigées par des maires LPA, Saint-Leu et les Avirons. Elle a même atteint 37% à Saint-Leu. En dehors de ces deux communes, c’était beaucoup moins brillant, signe de l’influence très locale de ce parti.

C’est à Saint-Joseph et à Saint-Benoît, villes dirigées par le Progrès, que la liste socialiste a fait ses meilleurs scores. C’est le même constat que pour LPA : une influence bien réelle dans deux communes uniquement.

Effondrement total de PLR

Mais pour PLR, la chute est rude. Avant le mois de mars, ce parti dirigeait trois communes : Saint-Paul, Saint-André et Trois-Bassins. Et sa chef avait appelé à voter pour la liste socialiste. Le résultat dans les bastions du PLR permet donc de mesurer le poids de ce parti, et en particulier de sa présidente, qualifiée dans certains médias de personnalité la plus populaire.

A Saint-Paul, ancien fief d’Huguette Bello, le candidat qu’elle soutenait n’a fait que 11%, loin derrière les 19% de Younous Omarjee soutenu par le PCR. À Saint-André, le candidat allié au PLR fait 12%, contre 26% à l’Union pour les Outremer qui arrive en tête dans la commune. A Trois Bassins, la liste soutenue par PLR est à 7%, contre 22% à l’Union pour les Outremer.

Au Port, seule ville dirigée par le PLR, l’Union pour les Outremer arrive loin devant avec 49%, tandis que la liste pour qui Huguette Bello avait appelé à voter est à 10%.

A la différence de LPA et du Progrès qui ont confirmé un ancrage municipal, PLR a complètement sombré lors de ce scrutin. L’appel d’Huguette Bello n’a pas été suivi et son parti ressort laminé de cette élection. La trahison ne rapporte pas.

M.M.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Bonjour,

    Le PLR qui est un parti qui perd de plus en plus de sa crédibilité !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Un parti politique basé sur une personne sans idéal politique ne peut durer que le temps que dure le pouvoir de cette personne.

    À Mme BELLO, la question du programme, des idées, des perspectives offertes a, plusieurs fois, été posée. Réponse ? Pas de réponse.

    Sur son site personnel, longtemps l’aveu est resté écrit en toutes lettres : à la rubrique "mon programme" a figuré, des mois et des mois, une promesse tenant en quelques mots : "bientôt, ici, mon programme". Et c’est tout ! Puis le site a disparu … la promesse s’est envolée et les idées — s’il y en a jamais eu — n’ont jamais été exprimées.

    C’est cette absence d’idées qui caractérise Mme BELLO. C’est cette absence d’idées qui est la cause première de son échec cuisant.

    Pour les prochaines échéances, Mme BELLO avait manifesté sa volonté de se fondre dans le PS local et national à condition qu’on lui y aménage une place à la mesure de son influence électorale. Un poste ministériel était même espéré, c’est dire !

    Deux obstacles cependant : le 1er est venu du fait qu’au PS cette hypothèse n’a jamais soulevé et ne soulève pas vraiment l’enthousiasme tant Mme BELLO est considérée comme indisciplinée et, de ce fait, totalement imprévisible De plus, sa défaite aux municipales puis sa déroute aux européennes l’ont rendue nettement moins attractive aux yeux de ses bons amis socialistes ;

    • le 2e obstacle, est plus amusant : quand Mme BELLO était jugée comme pouvant apporter un important quota de voix, elle avait pu marchander sa prise de parole au meeting de François Hollande en avril 2012 et s’en était réjouie. Pour François Hollande, elle avait alors les yeux de la Chimène du Cid pour son Don Rodrigue chéri. Mais voilà que, tout comme Mme BELLO, « personnalité la plus populaire de La Réunion » (selon le JIR, notamment), François Hollande ne cesse de dégringoler dans les sondages.

    Déjà, plus de 40 député(e)s du PS ne veulent plus lier leur sort à un tel perdant … et, du même coup, Mme BELLO se trouve, là aussi, en panne d’idées : elle ne sait plus vers quel sauveur se tourner.

    L’Heure de Vérité a sonné !« On peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps. » (Abraham Lincoln)

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Le peuple Réunionnais est intelligent,conscient.Il a pu mesurer le travail de Younous à l’Assemblée Européenne . Quelque soit sa personnalité,une personne seule ne fait pas un parti,nous avons besoin de se rassembler pour défendre les gros dossiers et chantiers que l’Outre-Mer aura à faire face. Sinon ,on risque de faire le lit de FN ,le retour des néo-colonialistes.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com