Actualités

Plus de 181000 demandeurs d’emploi à La Réunion

Importante hausse du chômage au mois d’août

Témoignages.re / 27 septembre 2016

La Réunion a battu au mois d’août un bien triste record, celui des demandeurs d’emploi. Cette hausse s’explique notamment par une relance du chômage des jeunes. Les dispositifs mis en place par le gouvernement au début de son mandat commencent à atteindre leur limite et cette année, les premiers signataires des emplois d’avenir verront leur contrat se terminer sans que Paris ne leur propose un autre emploi. Voici le communiqué diffusé hier par Pôle emploi commentant les dernières statistiques.

JPEG - 67.1 ko

« Fin août 2016, à La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 135 300. Ce nombre augmente de 0,7 % sur trois mois (soit +910 personnes). Il progresse de 0,6 % sur un mois et diminue de 0,9 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 1,0 % sur trois mois (+1,4 % sur un mois et –0,4 % sur un an).

À La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C) s’établit à 160 370 fin août 2016. Ce nombre augmente de 1,4 % sur trois mois (soit +2 150 personnes). Il progresse de 1,4 % sur un mois et de 0,4 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 1,6 % sur trois mois (+1,4 % sur un mois et +1,7 % sur un an).

Fin août 2016, dans les départements-régions d’Outre-mer, les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A se situent entre –0,9 % en Martinique et +1,7 % en Guadeloupe pour les évolutions sur trois mois. Sur un mois, elles se situent entre +0,6 % à La Réunion et +1,4 % en Guadeloupe et en Guyane.

Les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C se situent entre –0,2 % en Guyane et +2,0 % en Guadeloupe pour les évolutions sur trois mois. Elles se situent entre +1,4 % à La Réunion et +1,6 % en Guadeloupe et en Martinique.

À La Réunion, sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente de 0,5 % pour les hommes (+0,6 % sur un mois et –0,4 % sur un an) et de 0,8 % pour les femmes (+0,7 % sur un mois et –1,4 % sur un an).

Evolution sur trois mois

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente à La Réunion de 2,9 % pour les moins de 25 ans (+2,7 % sur un mois et –4,7 % sur un an), de 0,2 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –3,1 % sur un an) et de 0,7 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+0,1 % sur un mois et +7,8 % sur un an).

À La Réunion, sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente de 1,1 % pour les hommes (+1,2 % sur un mois et +0,4 % sur un an) et de 1,6 % pour les femmes (+1,5 % sur un mois et +0,3 % sur un an).

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente à La Réunion de 3,8 % pour les moins de 25 ans (+3,4 % sur un mois et –4,0 % sur un an), de 0,7 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+1,1 % sur un mois et –1,8 % sur un an) et de 1,6 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+0,9 % sur un mois et +9,2 % sur un an).

À La Réunion, sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus diminue de 0,8 % (–0,2 % sur un mois et –3,6 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d’un an progresse de 3,9 % (+3,2 % sur un mois et +5,3 % sur un an).

Entrées et sorties de Pôle emploi

À La Réunion, le nombre moyen d’entrées en catégories A, B, C sur les trois derniers mois augmente de 0,9 % par rapport aux trois mois précédents (+10,7 % sur un an).
Sur les trois derniers mois, les entrées pour fin de mission d’intérim (–7,7 %), licenciement économique (–5,9 %), autre licenciement (–17,5 %), démission (–10,7 %) et autre cas (–3,4 %) sont en baisse. Les entrées pour fin de contrat à durée déterminée (+1,3 %), première entrée (+5,2 %) et reprise d’activité (+17,3 %) sont en hausse.

À La Réunion, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C sur les trois derniers mois diminue de 10,2 % par rapport aux trois mois précédents (+15,2 % sur un an).
Sur les trois derniers mois, les sorties pour entrée en stage (–31,2 %), cessation d’inscription pour défaut d’actualisation (–9,7 %) et radiation administrative (–12,7 %) sont en baisse. Les sorties pour reprise d’emploi déclarée (+2,3 %), arrêt de recherche (+7,7 %) et autre cas (+4,3 %) sont en hausse. »


Kanalreunion.com