Actualités

Plus que jamais, les communistes saint-andréens sont là !

Magnifique assemblée générale de la nouvelle Section de Saint-André du P.C.R.

Témoignages.re / 25 janvier 2013

Le 19 janvier dernier s’est tenue chez Marcel Ponapin, chemin de l’Étang à Cambuston, l’assemblée générale fondatrice de la nouvelle section communiste de Saint-André. Les militant(e)s ont participé à cette réunion avec plusieurs dirigeants du Parti Communiste Réunionnais, dont son secrétaire général, Élie Hoarau. Celui-ci a félicité les adhérent(e)s pour leur fidélité aux combats du P.C.R. depuis plus de 50 ans et pour leur engagement au service du peuple réunionnais. Il les a encouragés à continuer leur mobilisation autour de leur nouveau secrétaire de section, Jacky The Seng, élu à l’unanimité et avec enthousiasme au terme d’une rencontre vraiment réussie.

JPEG - 52.9 ko

Ce qui a particulièrement marqué cette assemblée, c’est l’ambiance très chaleureuse voire émouvante par moments, dans laquelle elle s’est déroulée. En effet, les participant(e)s à cette rencontre ont été très heureux du nombre de personnes qui, malgré les pressions de certaines autorités, ont décidé de prendre part à la première réunion de la nouvelle Section de Saint-André du Parti Communiste Réunionnais.

Plus d’une cinquantaine de nouveaux adhérents à cette Section étaient présents et ils étaient fiers d’être soutenus par plusieurs dirigeants du P.C.R., dont Élie Hoarau, Yvan Dejean, Faaïza Ibrahim, Maurice Gironcel, Sylvie Mouniata… et par des représentants de plusieurs Sections venues de toute l’île : Bras-Panon, le Tampon, Sainte-Suzanne, Saint-Denis, le Port, La Possession, La Rivière… Ceux-ci ont félicité chaleureusement les camarades de Saint-André pour leur courage et leur détermination à mener ce combat pour la reconstruction du Parti dans leur commune.

« Fidèles aux combats du PCR »

Tout le monde a également félicité et remercié la famille Ponapin pour son accueil. Et comme l’a dit Jean-Paul Ciret en ouverture de cette assemblée au nom du Collectif provisoire, « bann kominis Sintandré lé la, zot lé byin la ; cette mobilisation nous donne de la force ; elle nous encourage à mener les combats du PCR au service de nos compatriotes, surtout les plus pauvres ; plus que jamais le peuple réunionnais a besoin d’un tel parti pour se libérer de ses graves problèmes ; c’est pourquoi nous sommes fiers d’être fidèles aux combats du PCR et nous disons : vive le Parti Communiste Réunionnais, vive Paul Vergès ! ».

Ensuite, Paul Dennemont, autre responsable de ce Collectif, a fait une intervention très intéressante, où il a notamment souligné que « le PCR à Saint-André est à un tournant de son histoire, après que les militants fidèles à ce parti aient décidé de reconstruire une Section qui a été détruite par d’anciens responsables ». Il a également fait tout un historique de cette Section, afin de prouver que Saint-André a toujours été une « terre de résistance » à toutes les formes d’oppressions et d’injustices, grâce notamment à de grands militants qui ont été présents dans cette commune avec la population en lutte.

Défendre les valeurs du Parti

C’est pourquoi Paul Dennemont a conclu son intervention en citant un extrait de la chanson "Le chiffon rouge de la liberté", créée en France par Michel Fugain en 1977 et traduite en créole réunionnais par Georges Gauvin (voir encadré) . Ensuite, c’est Jacky The Seng, conseiller municipal de la majorité, qui a pris la parole pour décrire comment depuis le mois d’octobre dernier s’est déroulée la reconstruction de la nouvelle Section communiste de Saint-André.

Il a également expliqué comment le nombre d’adhérent(e)s à la Section n’a cessé d’augmenter et que les militant(e)s sont de plus en plus nombreux à vouloir consacrer leur énergie à la défense des valeurs fondamentales du Parti Communiste Réunionnais. Ces valeurs sont faites d’un dévouement militant au service des personnes en difficultés et d’une volonté de s’unir pour mener les combats face aux problèmes de la société réunionnaise.

« La politik sé sa mèm ! »

Ensuite, la parole a été donnée aux militant(e)s pour qu’ils apportent leur contribution au débat. Parmi les intervenant(e)s, il y a eu Joëlle Patiram, adjointe au maire de Saint-André, pour qui « nous avons été élus en tant que communistes et nous resterons communistes ; bann kominis Sintandré la lèv la tète pou mié fé viv nout pèp ; la politik sé sa mèm ! ».

Des militants fidèles au PCR depuis des dizaines d’années, comme Adrien Larivière, et d’autres, plus jeunes, comme Olivier Amourgom, sont également intervenus pour exprimer leur volonté de continuer à renforcer leur organisation en faveur des Réunionnais qui souffrent du chômage, de la misère, de la précarité et de l’exclusion. Toutes ces interventions ont été vivement applaudies.

« Une figure nouvelle »

Un autre moment fort de cette assemblée fut l’élection à l’unanimité du secrétaire général de la nouvelle Section communiste de Saint-André, sur proposition du Collectif provisoire. Ce fut Jacky The Seng, « une figure nouvelle, un jeune militant engagé au service de son parti et qui ne sera pas tout seul », comme l’a dit Jean-Paul Ciret.

Effectivement, aussitôt après eut lieu l’élection à l’unanimité du nouveau Comité de Section (voir encadré) . Une équipe de responsables déterminés à bâtir « une Section forte, dynamique, motivée » . Ces deux élections furent saluées avec enthousiasme par les participant(e)s à ce rassemblement.

Ensuite, Élie Hoarau a été invité à prendre la parole pour tirer les enseignements de cette assemblée. Le secrétaire général du Parti a notamment mis l’accent sur l’importance du combat mené par les communistes saint-andréens pour toute La Réunion : « nout péi la bezoin d’zot » (voir en page 6) .

Après le vote unanime d’une motion lue par Carolle Patiram sur les prochains combats à mener dans ce sens (voir en page 3) , la Section communiste de Saint-André a célébré le 350ème anniversaire de la naissance du peuple réunionnais en regardant le film "Sucre amer" ; un document à la fois émouvant et riche en enseignements, consacré notamment aux luttes des communistes et autres démocrates il y a 50 ans contre la fraude électorale, la misère et la négation de notre identité réunionnaise. La rencontre s’est terminée par un pot fraternel, animé par le tambourier Jean-Chrisson Mardaye, qui a illustré les richesses de la culture militante saint-andréenne.

L.B.

"Lo shifon rouj"

Amar dsi ton kèr in pti morso shifon rouj,

In pti flèr koulèr lo san.

Si ou i vé vréman sa i shanj é sa i bouz

Lève aou, na zis lo tan

Alon marsh kranèr dann la limyèr,

Amontran lo poin ; épi séran lo dan,

nou sava fé lèv la tèr antyèr,

é domin nout matin va tourn ron

Nout dalon la kolèr, nout dalon dann konba,

Ou k’ banna té bayone, ou k’ té ki kont mèm pa,

Ou i sava gingn lo droi porté,

Lo shifon rouz la libèrté

Pars lo mond i sora sak ou mèm i voudra,

Plin lamour, la zistis é la joi

Ou té krèv la fain dann la mizère,

Ou téi vann out fors pou in koko d’ pin,

Pa bézoin la pèr, solèy i lèv,

La vi sar pli gayar demin

Amar dsi ton kèr

In pti morso shifon rouz,

In pti flèr koulèr lo san,

Si ou i vé vréman sa i shanj é sa i bouj,

Lèv aou na zis lo tan

Parol : Maurice Vidalin – Muzik : Michel Fugain

Sak la mète an kréol : Georges Gauvin

Communiqué de la Section de Saint-André du Parti communiste réunionnais

« À Saint-André, le Parti communiste réunionnais est plus que jamais debout »

• Le 20 janvier, la Section communiste de Saint-André a adressé aux médias un communiqué dans lequel elle revient sur le déroulement de l’Assemblée générale de la veille. Un collectif provisoire de militants a refusé que la population soit privée de l’outil que constitue une section communiste,

« conformément au processus et au calendrier prévus, il a convoqué une Assemblée générale des militants ayant repris leur carte du Parti le 19 janvier 2013 ».

Le communiqué précise qu’ « au cours de cette assemblée tenue à Cambuston, un nouveau comité de section de plusieurs membres a été élu à l’unanimité ainsi que le nouveau secrétaire de la section, en la personne de Jacky The Seng. Le comité de section se réunira très prochainement pour élire le reste du Bureau » .

« Plus que jamais, les Saint-Andréens, avec leur section, vont pouvoir participer aux prochaines mobilisations avec l’ensemble du Parti dans une étape cruciale de l’histoire de La Réunion » , conclut le communiqué.
JPEG - 22.9 ko
JPEG - 36.7 ko
JPEG - 58.8 ko
JPEG - 25.1 ko
JPEG - 25.6 ko
JPEG - 36.7 ko


Kanalreunion.com