Actualités

« Pour la première fois depuis 15 ans, nous n’appellerons pas à voter Huguette Bello »

Pierre Thiebaut, section PCR de Saint-Paul

Témoignages.re / 14 avril 2012

« Suite aux élections qui arrivent — et dont le succès de la gauche ne fait pas un pli — il faut un changement. Nos idées ont été prises en compte, de fait le changement se fera. La Réunion ira dans le droit chemin du développement dès le 1er tour, dans une semaine, puis dans six semaines avec la nomination d’un député qui appliquera nos engagements. Il faut donc voter massivement pour le candidat soutenu par le PCR, François Hollande, et il faudra se battre pour que nos projets soient adoptés par l’Assemblée nationale.

À Saint-Paul, la situation est dramatique. À chaque élection, la maire ne s’est jamais impliquée dans les campagnes pour faire gagner les candidats du PCR, sauf aux cantonales, parce que la direction du parti lui a demandé de choisir ces candidats.

En 2009, à l’élection européenne, l’UMP Marie-Luce Penchard était en tête à Saint-Paul. Élie Hoarau a récolté 22% des voix, à peine plus que les écologistes, 18% et les socialistes, 19%.

En 2010 aux régionales, les déclarations d’Huguette Bello de ne pas appeler à voter pour la liste conduite par Paul Vergès. En ayant vu ce qui était arrivé à Élie, Hoarau, quelques militants de Saint-Paul et moi-même sommes allés faire du porte-à-porte, et on a réussi à récolter 38%, ce qui n’a pas suffi à remporter la victoire. Si on n’avait pas eu les déclarations d’Huguette Bello, je pense qu’au second tour, le cap serait passé tranquillement pour la liste de Paul Vergès. Ça fait mal !

En 2011 aux sénatoriales, la commune a eu droit à 70 délégués en plus, Huguette Bello a tout fait pour qu’aucun d’eux ne vote pour Paul Vergès, elle a donné les postes à ces proches. Si ces 70 délégués en plus avaient eu à voter aux sénatoriales pour la liste de Paul Vergès, alors Gélita Hoarau, sénatrice sortante, aurait eu ce qu’elle méritait, le renouvellement de son mandat au Sénat. Ça fait beaucoup camarades !

On arrive à juin 2012, à cette époque de l’élection législative, une nouvelle donne se dessine devant nous à Saint-Paul, qui avait été entière, la commune est aujourd’hui divisée en deux circonscriptions, le PCR peut prétendre à deux candidats PCR. Le Parti a proposé Jean-Yves Langenier dans la seconde et Huguette Bello dans la septième.
Si Huguette Bello avait accepté, les désaccords entre elle et la direction auraient pris fin, elle aurait été la meilleure candidate pour nous. Claude Hoarau m’avait d’ailleurs dit de lui dire à Sainte-Suzanne, qu’il lui apportait tout son soutien. Tous les militants avaient également dit qu’ils la soutiendraient pour qu’elle soit élue. Avec sa notoriété personnelle, la victoire était acquise.
La presse nous a appris que son idée essentielle était de fonder à un nouveau parti, adversaire du PCR dans toute l’île. Du moment où on se met hors du Parti, on ne peut plus recevoir de soutien de ce parti.
La section a été refondée, les militants saint-paulois et moi-même, nous n’appellerons pas à voter Huguette Bello, pour la première fois depuis 15 ans. Ce choix est difficile, mais on le dit, elle n’est plus dans le Parti donc nous sommes nombreux à la section à apporter notre soutien à Jean-Yves Langenier dans la seconde circonscription et Fabrice Hoarau dans la septième.


Kanalreunion.com