Actualités

"Pour Saint-Paul, de toutes nos forces !" premier

Municipales de Saint-Paul

Jean Fabrice Nativel / 28 septembre 2009

La liste conduite par Huguette Bello aux municipales de Saint-Paul arrive largement en tête à l’issue de ce 1er tour.

Un à un les résultats, hier soir après la fermeture des 105 bureaux de vote de Saint-Paul, sont transmis à la permanence du PCR de cette ville, puis enregistrés, pour ensuite être projetés sur un écran posé à l’extérieur. Ainsi, les personnes qui arrivent au fur et à mesure peuvent suivre l’évolution de ce scrutin sur grand écran.

19.593 voix

Le temps est pris aussi à les – résultats – analyser. Vers21h30, Huguette Bello décide de s’adresser à tous(tes) pour leur dire « notre liste recueille 19.593 des voix ». En un mot, elle arrive en tête avec 47,05% des suffrages. Un score réalisé grâce l’implication d’hommes et de femmes qui sont allés à la rencontre des Saint-Paulois(es) pour défendre un véritable projet pour la croissance de Saint-Paul.

Des remerciements

Les électeurs(trices), elle teint à les remercier pour leur « confiance » parmi lesquels(les) « ceux et celles qui nous soutiennent depuis toujours » et « ceux et celles qui viennent d’autres horizons politiques et qui ont choisi de nous rejoindre. Bienvenue avec nous. Qu’ils soient certains de notre loyauté ».

À la rencontre de la population dés ce matin

Ceci dit. L’heure est à la mobilisation. Dès ce matin – et peut-être hier soir –, les équipes sont conviées à garder contact avec la population. En priorité « ceux qui ne sont pas déplacés aujourd’hui » (NDLR hier) et « ceux qui sont fatigués de ces élections à répétition ». Ainsi que « ceux qui ont peur des menaces et des chantages de nos adversaires ».

« Fermeté et vigilance, y compris dans les bureaux de vote »

En clair, on ira « à la rencontre des électeurs qui aspirent tout simplement à une vie municipales apaisée ». Tout en faisant preuve de « fermeté et de vigilance, y compris dans les bureaux de vote ». Huguette Bello peut compter sur une « équipe soudée » et un « projet cohérent ». Et avec elle « pas de marchandage, par de négociations en misouk, pas d’ambitions personnelles à calmer sous la tutelle d’émissaires parisiens ».

« Plus de temps à perdre avec leurs méthodes d’un autre âge ! »

Selon la candidate, « les Saint-paulois n’ont plus de temps à perdre avec leurs méthodes d’un autre âge ! ». En effet « l’unique préoccupation, la seule priorité, c’est Saint-Paul ! Notre équipe est et restera plus que jamais au service des Saint-Paulois ». L’occasion pour elle de brosser de 16 mois d’une équipe au service du peuple.

Des chantiers sur en route

« Nous avons ouvert de nombreux chantiers ». De fait « les bases de l’avenir sont posées. Elles ne demandent qu’à être consolidées ». D’après elle « les Saint-Paulois et les Saint-Pauloses ont le droit de vivre dans une ville moderne, structurée, écologique. D’habiter dans des logements dignes. De disposer d’un hôpital public moderne ? Leurs enfants doivent être accueillis dans des écoles correctes. Tout cela nous avons commencé à le faire ». C’est la moindre des choses.

Au service de la population

Cette équipe au service de la population a réfléchi à d’autres axes pour la développement de Saint-Paul dont leur volonté affichée pour l’accueil « des entreprises et des emplois ». Sans oublier la valorisation de « notre patrimoine » et les « perspectives à notre jeunesse ». Face aux possibilités immenses que disposent cette ville, cette équipe a décidé de se retrousser les manches et d’œuvrer pour l’intérêt général.

Sous des applaudissements, c’est terminé le discours d’Huguette Bello. Sa journée, elle l’a débuté en allant voter au bureau n°2 de l’École Sarda Garriga – à proximité de la mairie de Saint-Paul. Puis, elle a entrepris la visite des bureaux de vote. Sont venus lui apporter – entre autres – leurs soutiens à cette liste Élie Hoarau, secrétaire général du PCR et député européen et Éric Fruteau, maire de Saint-André et conseiller général. Rendez-vous dimanche prochain pour le second acte de cette élection.

Texte et photos Jean-Fabrice Nativel


Kanalreunion.com