Actualités

Pour une Réunion Nouvelle, « en avant pour la victoire ! »

À Saint-Benoît, un nouveau beau meeting de la liste d’union PCR-Progrès-PRG-MRC-Société civile

Correspondant Témoignages / 30 novembre 2015

Ce dimanche 29 novembre au Circuit Félix Guichard de Sainte-Anne à Saint-Benoît, la liste de l’Union PCR-Progrès-PRG-MRC-Société civile a tenu son 5ème meeting unitaire après ceux de Sainte-Suzanne, Saint-Louis, Saint-Joseph et Saint-Paul, avec un très nombreux public. Ce fut vraiment un beau meeting, qui a montré la mobilisation des Réunionnaises et Réunionnaise pour soutenir la liste conduite par Patrick Lebreton aux élections régionales de dimanche prochain et qui a donné un nouvel espoir à notre peuple de pouvoir construire une Réunion Nouvelle.



  • Michel Vergoz
  • Jean-Claude Fruteau
  • Patrick Lebreton
  • Michèle Caniguy
  • Melissa Mogalia
  • Maurice Gironcel
  • Patrice Selly

JPEG - 128.3 ko

Après une belle prestation musicale de l’artiste et militant Jean-Roland Miquel, ce rassemblement a commencé par une allocution de Jean-Claude Fruteau. Le député-maire socialiste de Saint-Benoît a accueilli chaleureusement les militantes et militants venus de tout le pays et les a félicités pour leur mobilisation très encourageante en faveur d’une union de l’ensemble des forces progressistes réunionnaises « dans leur respect mutuel ».

Après avoir rappelé que le 19 mars prochain sera célébré le 70e anniversaire de l’abolition officielle du statut de colonie de La Réunion, Jean-Claude Fruteau a également souligné l’importance et l’urgence de « changer le logiciel où nous sommes de plus en plus dépendants de l’extérieur ». D’où son appel à « être raisonnables » et, en conclusion de son allocution, sa citation du célèbre poème de Mgr Gilbert Aubry : « Oté Kréol ! Pa bezwin la pèr ! Lèv la tèt ! ».

JPEG - 151.2 ko
Candidats de Pour une Réunion nouvelle

« N’ayons pas honte de notre pays »

Ensuite, c’est Patrice Selly, un jeune avocat de 35 ans, adjoint au maire de Saint-Benoît et en 5e position sur la liste de Patrick Lebreton, qui a pris la parole et qui a félicité celui-ci pour la place accordée à de nombreux jeunes sur sa liste. Il a aussi mis notamment l’accent sur les mesures préconisées par cette équipe pour le formation professionnelle de la jeunesse réunionnaise et pour le développement des petites entreprises afin que « nous n’ayons pas honte de notre pays ».

Autre oratrice : Michèle Caniguy, directrice d’école à Saint-André, conseillère départementale et seconde sur la liste. Elle a notamment lancé l’appel suivant : « Nous devons nous appuyer sur notre Histoire et sur les luttes de nos ancêtres pour résoudre les problèmes du pays en construisant une Réunion solidaire face à une fracture sociale et territoriale ».

Mobilisation « contre l’abstentionisme »

L’intervenant suivant fut Michel Vergoz, sénateur-maire socialiste de Sainte-Rose, qui a insisté sur le fait que « ces élections régionales se joueront sur notre capacité à réveiller les consciences et à mobiliser au maximum les électrices et électeurs dans tous les quartiers dimanche prochain du matin au soir ». Il a déclaré qu’il faut tout faire dans ce sens pour « sortir le sortant » et qu’il se « réjouit de ce rassemblement à gauche car c’est la bonne voie pour sortir notre pays du fénoir ».

Ensuite la parole a été donnée à Mélissa Mogalia, assistante à la vie scolaire et conseillère municipale de l’opposition à La Plaine des Palmistes, qui a dénoncé « les violences de la Mairie contre une militante qui défend nos idées et valeurs ». Elle a également lancé un appel à la mobilisation « contre l’abstentionisme » car « nous ne pouvons pas laisser les autres décider à notre place ».

« Non à une Réunion affairiste »

Maurice Gironcel, co-secrétaire général du PCR et 3ème sur la liste d’Union des Forces de Progrès pour le Développement et l’Égalité, a pris la parole à son tour pour souligner qu’« un immense espoir a été créé par ce rassemblement lors de ces différents meetings dans tout le pays ». Le maire et conseiller départemental de Sainte-Suzanne a aussi lancé un appel à la mobilisation dimanche prochain pour « les mesures à prendre à La Réunion face aux causes et aux effets du réchauffement climatique au moment où se déroule le sommet de la COP 21 sur un problème qui concerne l’avenir de l’humanité ; alon mèt lo paké dimans ! ».

En effet, pour Catherine Gaud, médecin, militante de Tèrla et 6ème sur la liste pour la société civile, « nous sommes à une semaine d’une échéance électorale extrêmement importante pour l’avenir de La Réunion et pour mettre en œuvre nos grands projets au service du peuple réunionnais ». Dans cet esprit, elle a mis en avant les nombreuses qualités de Patrick Lebreton, l’importance du Comité de Parrainage avec Paul Vergès et Jean-Claude Fruteau ainsi que « la nécessité de respecter et d’écouter les Réunionnais les plus humbles tout au long de notre mandat, en disant non à une Réunion affairiste ».

Plus de 15.000 adhésions au comité de soutien

Le dernier orateur fut Patrick Lebreton, qui a remercié ses compatriotes pour leur mobilisation ; une mobilisation qui fait que « notre confiance ne fait que grandir », en particulier avec « plus de 15.000 personnes qui ont déjà signé leur adhésion à notre comité de soutien ». Il a également rappelé plusieurs des engagements qu’il a pris avec son équipe « pour libérer les Réunionnais de leurs problèmes » et pour « tourner une page de notre Histoire » par la réforme institutionnelle programmée dans les mois à venir.

Le député-maire socialiste de Saint-Joseph a félicité les militants communistes, socialistes et autres progressistes pour leurs engagements dans ce combat face aux dérives de la Région et à la gabegie financière. Et il a conclu : « Mettez-vous en marche pour la victoire de la force politique qui veut incarner le changement et faire gagner La Réunion de demain avec les valeurs que nous portons. En avant tous ensemble pour la victoire ! ».


Kanalreunion.com