Actualités

Pourquoi Didier Robert, Jean-Paul Virapoullé, René-Paul Victoria et Anne-Marie Payet ont-ils voté pour la réforme des retraites ?

Huit jours après, toujours pas d’explication

Témoignages.re / 4 novembre 2010

Cela fait huit jours que l’Assemblée nationale a voté solennellement le projet de loi du gouvernement, neuf jours pour le Sénat. Au sein du Parlement, quatre élus de La Réunion ont voté pour la réforme des retraites : Didier Robert, Jean-Paul Virapoullé, René-Paul Victoria et Anne-Marie Payet.
Outre-mer, l’opposition à cette réforme est encore plus forte qu’en France : 75% disent non selon un sondage IPSOS. En France, cette proportion atteint 70%.
75% des ultramarins disent non à la réforme des retraites, mais 4 parlementaires de La Réunion votent pour. Cela mérite une explication. Mais huit jours après le dernier vote, ces 4 parlementaires sont toujours silencieux. Quand vont-ils s’expliquer ?



RÉUNION PUBLIQUE AU PORT
avec Jean-Yves Langenier, Élie Hoarau et Paul Vergès
…… au Centre d’animation de Cœur-Saignant, Zac 2 ……
le vendredi 5 novembre 2010 à 17h30

Sarkozy croit avoir remporté une victoire en imposant au forceps sa réforme des retraites, il se trompe, car IL A PERDU LA BATAILLE DE L’OPINION. À La Réunion, où cette réforme va avoir des effets pires qu’en France en aggravant la pauvreté, l’opinion se mobilise de plus en plus fort CONTRE LA CASSE SOCIALE. En effet, LE GOUVERNEMENT UMP S’ATTAQUE AU PEUPLE, non seulement sur le front des retraites, mais sur bien d’autres fronts encore :
• celui de l’emploi, avec un CHOMAGE en hausse vertigineuse (en 2 ans et demi, le nombre des chômeurs totaux a doublé !),
• celui du POUVOIR D’ACHAT, car les prix explosent,
• celui du LOGEMENT, dont des dizaines de milliers de familles sont privées,
• celui de L’INJUSTICE SOCIALE, au service des riches et des capitalistes (voir l’affaire Woerth–Bettencourt),
• celui du non-respect DES TRAVAILLEURS (“Travailler plus…” ou “Chômer plus pour ne plus rien gagner du tout” ?),
celui, le plus grave pour l’avenir, du mépris contre les jeunes, dont plus de la moitié est au chômage : un véritable CRIME CONTRE LA JEUNESSE, qui a RAISON DE MANIFESTER ET DE LUTTER.
POUR SAUVER LA SOCIETE REUNIONNAISE, LE PCR PROPOSERA A SON CONGRES DE DECEMBRE PROCHAIN UN PLAN DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET SOLIDAIRE, EN VUE DE L’ECHEANCE PRESIDENTIELLE DE 2012.
POUR VOUS INFORMER SUR CE PROJET ET CETTE MOBILISATION,
TOUS ENSEMBLE AU MEETING DE CE VENDREDI AU CŒUR-SAIGNANT !

La section PCR du Port


Kanalreunion.com