Actualités

Pourquoi personne ne dénonce les diktats du cacique Didier Robert ?

Les vieilles méthodes de la droite ultra toujours en vigueur à l’UMP

Témoignages.re / 24 mars 2012

Sans concertation et sans aucune procédure, Didier Robert désigne un candidat dans la seconde circonscription. Cette méthode totalement opaque ne suscite aucun commentaire chez ceux qui considèrent que le choix des candidatures du PCR par une assemblée de 1.500 délégués au terme d’une procédure transparente de plusieurs mois est un "diktat" de "caciques" d’un "canal historique".

Selon la presse d’hier, Sandra Sinimalé a été désignée candidate UMP dans la seconde circonscription par Didier Robert. C’est un événement quand on sait qu’il y avait un autre prétendant qui n’est autre que Cyrille Melchior, conseiller général d’un des cinq cantons de la circonscription.
En 2009, Cyrille Melchior s’est porté candidat contre Alain Bénard aux municipales partielles. L’ancien maire de Saint-Paul était soutenu par Didier Robert. Il apparaît donc qu’au travers de la désignation de Sandra Sinimalé, Didier Robert règle un compte avec Cyrille Melchior. Cela se passe comme ça entre jeunes de l’UMP.
Cela tranche totalement avec le mode de désignation des candidatures au PCR. Les sections doivent faire des propositions, il y a débat. Puis la direction donne son avis et enfin, une conférence extraordinaire de 1.500 délégués à la responsabilité de valider ou pas les propositions. Tout se passe donc selon une procédure connue de tous, et la presse est régulièrement informée de son évolution.
Mais voilà, pour des médias, la transparence du PCR est le diktat d’un "canal historique". Et quand une personne est mécontente du résultat de cette procédure, ses états d’âme sont aussitôt présentés comme des actes courageux de résistance à des « caciques ».
Dans le même temps, chacun constate que les coups de force de Didier Robert et l’opacité dans la désignation des candidats UMP ne suscitent aucun commentaire. C’est même Didier Robert qui est montré en exemple, car pour ces médias il symbolise le renouveau dans la politique...
Jamais on a vu à La Réunion une classe politique et une élite médiatique aussi coupée de la réalité.


Kanalreunion.com