Actualités

Premier jour de visite pour George Pau-Langevin

La ministre des Outre-mer à La Réunion

Témoignages.re / 5 juillet 2016

JPEG - 90.8 ko
George Pau-Langevin hier à l’AFD. (photo Préfecture de La Réunion)

George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, a commencé hier sa visite à La Réunion. Après avoir rencontré le PCR, le premier volet de son programme officiel se déroulait à la Préfecture. Elle a participé à la signature d’une convention avec l’ordre des experts comptables. Le but est d’appuyer plus efficacement les TPE et PME.

La ministre était ensuite dans l’Est, à Saint-Benoît. Aux côtés de Thierry Repentin, délégue interministériel à la mixité sociale dans l’habitat, et du maire Jean-Claude Fruteau, elle a inauguré des logements sociaux et a rencontré des locataires de la SIDR.

La dernière séquence du programme officiel de la journée s’est déroulée dans les locaux de l’Agence française de développement, un partenaire financier des collectivités territoriales réunionnaises.

George Pau-Langevin a conclu sa première journée de visite par un passage sur le plateau d’Antenne Réunion.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • TOUT VA BIEN MADAME LA MARQUISE !

    De retour dans l’île, la ministre des Outre Mer, George Pau Langevin a déclaré qu’« un certain nombre d’indicateurs sont au vert et « que la situation s’éclaircit à la Réunion », mais aussi « le crédit d’impôt compétitivité emploi, les exonérations de cotisations sociales : on peut penser que les mesures que nous avons prises sont adaptées et que les entreprises vont mieux ». La ministre socialiste reprend à son compte l’adage selon lequel quand tout va bien pour les entreprises, tout va bien pour la société.
    Si elle avait consacré moins de son temps à s’entretenir avec les patrons dans les bureaux feutrés de la préfecture et avait interrogé les travailleurs du rang, elle aurait pu prendre la mesure de leurs difficultés à finir leurs fins de mois avec des salaires de misère, elle aurait pu constater le mauvais état de leurs logements ou de leur environnement. Mais madame Pau Langevin comme ses homologues du gouvernement « socialiste » passe le plus clair de son temps avec les représentant patronaux. Elle ne voit donc rien de la situation concrète des salariés, des chômeurs et des petits retraités, des jeunes sans avenir.
    Questionnée par ailleurs par le Quotidien à propos de la constructions des 4000 logements neufs promis par Valls l’an dernier, elle a répondu pour évacuer la question : « Quand on promet, c’est surtout un objectif ».
    En clair, quand le gouvernement promet quelque chose aux travailleurs ou aux classes populaires, c’est toujours pour la saint Glin Glin, mais quand il s’agit des patrons, ça tombe tout de suite !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com