Actualités

Près de 60 millions d’euros de la Région pour des travaux routiers et dans les lycées

À la Commission permanente du Conseil régional

Témoignages.re / 3 novembre 2009

Réunis sous la présidence du Président Paul Vergès, les élus de la Commission permanente ont engagé le 27 octobre dernier plus de 35 millions d’euros pour réaliser des travaux dans les centres de formation et lycées, et plus de 24 millions d’euros pour les routes…

Lors de cette séance, ce sont donc près de 60 millions d’euros qui ont été engagés, correspondant aussi à la mise en œuvre de différents travaux, dans le cadre de l’effort de la Région pour contribuer à la relance du secteur du BTP à La Réunion.
Par ailleurs, d’autres dossiers permettant l’épanouissement humain (notamment dans le domaine de la formation) ont été validés. Nous présenterons ces dossiers dans une prochaine édition. Voici la présentation des travaux dans les lycées et centres de formation : un budget prévisionnel de plus de 35 millions d’euros.

CFA de Saint-André

Les élus de la Commission permanente de la Région ont approuvé la mise en place du financement pour la réalisation des travaux de restructuration et d’extension du CFA de Saint-André : démolition de certains bâtiments, restructuration d’ateliers, constructions de nouveaux bâtiments, aménagement d’aires de stationnement, etc.
Afin de permettre l’accès des petites entreprises réunionnaises à ces chantiers, la Région a décomposé les travaux en 16 lots différents. Les appels d’offres ont été lancés, les marchés lancés en procédure adaptée sont en consultation, d’autres vont être notifiés.
Cette opération est susceptible d’être cofinancée par l’Europe à hauteur de 60% du montant éligible (9,641 millions d’euros), le solde et les dépenses non éligibles étant supportées par la Région. D’où la mise en place d’une autorisation de programme de 17,96 millions d’euros. Les travaux démarreront fin octobre et dureront 28 mois environ.

AFPAR de Saint-Paul
Les élus de la Commission permanente ont validé le programme de réhabilitation du centre AFPAR de Saint-Paul : réhabilitation de certains locaux, aménagements intérieurs adaptés, extension de certains locaux, démolition et reconstruction d’autres, création de places de parking etc. Toutes les opérations sont conçues de telles façons qu’elles répondent aux préoccupations de fonctionnalité des locaux, de réponses aux dysfonctionnements constatés, d’adéquation avec l’image du centre et d’intégration paysagère, dans le respect des normes Haute Qualité Environnementale.
Le coût prévisionnel de l’opération, dans sa globalité est de 14,714 millions d’euros, sur lesquels une première autorisation de programme de 650.000 euros a été engagée. Les élus de la Commission permanente ont engagé une deuxième autorisation de programme de 200.000 euros pour ces travaux qui devraient commencé en 2012 et se terminer vers 2014, l’heure étant aux études opérationnelles.

Lycée professionnel hôtelier La Renaissance (Saint-Paul)
Les élus de la Commission permanente ont validé la mise en place du financement pour l’engagement des études préalables pour la réhabilitation du lycée professionnel hôtelier La Renaissance (Saint-Paul). Ces opérations comprennent, pour la première tranche : l’amélioration du bâti, la construction d’un bloc de sanitaires, la réhabilitation des sanitaires existants, l’étanchéité et le ravalement de façade, la mise en conformité des réseaux, l’amélioration du cadre de vie de l’internat et celle du restaurant d’application.
La deuxième tranche porte sur la rénovation des structures, l’amélioration du confort thermique, de la consommation énergétique de l’établissement, des travaux permettant l’accessibilité des locaux aux handicapés.
Le coût total de l’opération est de 1,856 million d’euros, sur lesquels une première autorisation de programme de 60.000 euros a été votée. Une seconde autorisation de programme de 535.000 euros a été votée pour ces travaux qui devraient démarrer en 2013 et se terminer en 2015.

Lycée Bois d’Olives (Saint-Pierre)
Les élus de la Commission permanente ont voté la mise en place du financement pour l’engagement du marché de travaux relatif à l’installation d’une alarme incendie dans ce lycée. Les travaux sont estimés à 105.000 euros, une autorisation de programme de 80.000 euros a été votée pour ces travaux qui débuteront fin 2009 et dureront 6 mois environ.

Lycée Boisjoly Potier (Le Tampon)
Les élus de la Commission permanente ont voté la mise en place du financement, pour l’engagement des marchés de travaux relatifs à la réalisation de la clôture, à la sécurisation du site et à la réfection de l’entrée principale du lycée. Le coût global de l’opération est estimé à 320.000 euros, avec une première autorisation de programme de 220.000 euros, les travaux débutant fin 2009 et durant environ 6 mois.


Kanalreunion.com