Actualités

Présentation de la liste Aboudou « S’unir pour un meilleur avenir »

Rassemblement pour une autre politique à Saint-Denis

Correspondant Témoignages / 5 mars 2014

Hier matin, dans une salle de son institut, Ismaèl Aboudou a présenté à la presse sa liste de rassemblement dans le cadre des élections municipales à Saint-Denis. Le rassemblement initié par Ismaèl comprend des mouvements et des personnalités, membres de la société civile, Il s’agit d’un dosage remarquable de personnes de bonne volonté désireuses de changer la façon de faire de la politique dans le chef-lieu de La Réunion.



JPEG - 82 ko
Conférence de presse d’Ismael ABOUDOU, tête de liste pour les élections municipales de Saint Denis. « S’unir pour un avenir meilleur » mars 2014
Les personnalités des mouvements du rassemblement. De gauche à droite : Fréderic Angama, société civile, Yacoub Moussa, société civile, Jean Paul Panechou, Front de Gauche 974, Bruno Guigue, société civile, Ismael Aboudou, Tête de liste, A.E .E.R (Association pour l’Evolution Egalitaire de la Réunion), Georges Fruteau, vice-président de L’U.D. R (Union Démocratique de la Réunion), Georges Gauvin, PCR de Saint Denis, Alain Gravina, PCR de Saint Denis, Houssène Satoulou, médiateur social , Samuel Pandin, Président de l’association « Benoite Boulard », Daniel Pouny, Président de l’U.D.R (Union Démocratique de la Réunion)

Dans un premier temps de la conférence, il y a eu la présentation des seize premiers de la liste "S’unir pour un avenir meilleur", de leurs parcours, de leurs prises de position ainsi que des luttes qu’ils ont menées et les raisons qui les ont amené à répondre à l’appel au rassemblement. Les dénominateurs communs de leur prise de position reposent sur la nécessité de combattre le chômage et la misère dans la capitale, ainsi que le comas circulatoire dans lequel la population dionysienne risque de tomber.

Pas de NRL

Bruno Guigue, écrivain, essayiste, ancien sous-préfet et actuellement professeur a parlé de la nécessité de désengorger la circulation dans Saint-Denis, notamment par l’usage du rail. Il a condamné avec force le projet de Nouvelle Route du littoral (NRL) dangereux pour les finances de la Région et gravement préjudiciable à l’environnement. Selon lui, cette NRL ne se fera pas. Car si c’était le cas, ce serait une catastrophe pour les finances publiques de La Réunion.

Pour d’autres intervenants la situation du logement n’est pas bonne à Saint-Denis et les immeubles anciens doivent être rénovés d’urgence, tellement ils sont vétustes et manquent du plus élémentaire confort. Selon certains intervenants, le maire actuel de Saint-Denis a échoué dans sa politique de construction de logements.

D’autres questions ont été abordées, notamment la nécessité de développer le commerce dans le centre ville de Saint-Denis afin de créer de l’emploi ; Il s’agit d’un manque d’ambition grave que de ramener la politique de l’emploi à celle de l’usage de petits contrats pendant que de vrais emplois durables sont détruits (voir le cas de la SIB).

Honnêteté, transparence et action

La question de l’agriculture n’a pas été passée sous silence car certains quartiers de Saint-Denis ont des zones agricoles et les perspectives d’avenir peuvent être bonnes, à condition que l’on s’y prenne comme il faut.

Ismaèl Aboudou, a fait un exposé sur la culture qui ne doit pas être confondue avec l’animation et le Barachois ne doit pas être le seul lieu d’animation de Saint-Denis, les écarts étant actuellement frustrés par l’absence de manifestations culturelles. Aboudou s’est dit partisan de la culture de qualité et d’une offre de valeur à faire aux jeunes de Saiint-Denis.

D’autres questions encore ont été évoquées tant il y a à faire dans la capitale. permettant d’illustrer les trois principes conducteurs de la liste Aboudou, c’est à dire l’honnêteté, la transparence et l’action.

 Correspondant 



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Honneteté, la transparence et l’action ,on ne que d’etre d"accord, l’engagement citoyen y gagne effectivement.

    La NRL ne répond pas à notre besoin de déplacement pour diverses raisons,démographique, environnemental, financier etc...mais le logement, logements sociaux a connu une augmentation sur st-denis, il ya eu un avant et un aprés quand meme ; c’est sur qu’il reste beaucoup à faire. En ce qui concerne les rénovations domaine social ou privé ? L’emploi il peut etre du secteur privé ou public ,donc rôle régulateur ou moteur des décideurs mais je conçois que le problème mérite un large débat et ce n’est qu’au prix d’un large consensus que la reunion y gagnera et que nous pourrons avancer et entrer dans cette société de progrés.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com