Actualités

« Présidentielle 2012 : François Hollande élu Président de la République, maintenant le développement ! »

Pierre Vergès, candidat du PCR dans la 1ère circonscription aux législatives

Témoignages.re / 7 mai 2012

Se félicitant de la victoire du candidat socialiste, dans un communiqué, Pierre Vergès appelle les Réunionnais à voter pour les candidats du PCR aux prochaines législatives, car ce sont eux qui défendront la réalisation des termes du contrat passé entre François Hollande et La Réunion.

Nous saluons la mobilisation massive des électeurs, et notamment à La Réunion, en faveur des forces du changement qui ont fait triompher au soir de ce second tour François Hollande, élu Président de la République. Une page politique se tourne enfin avec la défaite cuisante de Nicolas Sarkozy et de ses relais nationaux et locaux. Notre pays a ainsi démontré sa volonté de tourner le dos à cette politique d’austérité et de division qui l’a tant fragilisé.

La concrétisation du changement passe par le respect des engagements pris d’abord pour conduire François Hollande à la Présidence de la République : au vu des résultats sortis hier soir, nous pouvons dire que La Réunion a tenu ses engagements en contribuant à cette large victoire.

Pour notre part, cet engagement aux côtés de François Hollande s’est concrétisé dès les primaires d’octobre 2011, avant même les ralliements qui ont suivi à sa désignation dans ce cadre. La réalisation du contrat de développement noué avec les Réunionnais nécessite de se poursuivre dans la voie du changement lors des prochaines élections législatives pour donner une majorité aux forces du progrès à l’Assemblée nationale.

Sur Saint-Denis, les électeurs ont là aussi majoritairement porté leur suffrage sur le candidat de la gauche. Cette victoire est le résultat du travail collectif mené par les différentes composantes des forces progressistes. René-Paul Victoria, candidat UMP à la législative, incarne le rejet de Nicolas Sarkozy, le MODEM et la Présidente du Conseil général, également candidate à la législative, ont au 1er tour connu une faible adhésion et au second tour ont brillé par leur absence dans une échéance aussi décisive pour La Réunion.

La donne est claire pour les élections législatives des 10 et 17 juin 2012 : Saint-Denis doit participer à la prochaine majorité présidentielle. Les électrices et les électeurs de la capitale pourront le faire en soutenant un député qui portera ces valeurs progressistes et qui défendra dans la loyauté la réalisation des termes de ce contrat. Ce député devra le faire sans concession lorsqu’il s’agira de défendre avant tout l’intérêt de La Réunion et des Dionysiens.


Kanalreunion.com