Actualités

Présidentielle : le PCR à fond dans la campagne

Mobilisation des communistes pour le vote Mélenchon, premier meeting régional demain à Saint-Pierre

Manuel Marchal / 7 avril 2017

Depuis dimanche, le Parti communiste réunionnais s’est engagé à fond dans la campagne présidentielle. Il soutient la candidature de Jean-Luc Mélenchon, le seul à porter un projet capable de changer le cadre actuel grâce à l’engagement d’aller vers une 6e République par l’élection d’une Assemblée constituante. Le premier temps fort aura lieu demain à Saint-Pierre, salle Colibri : tous au meeting pour faire gagner la responsabilité des Réunionnais.

JPEG - 57.4 ko

Le PCR a réuni samedi un Comité central élargi pour décider de sa position pour l’élection présidentielle. La décision a été unanime : soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier est en effet porteur du projet de 6e République. Ce changement de fond en comble de la Constitution est en effet le moyen qui permettra à La Réunion de faire évoluer un cadre figé depuis 70 ans, et qui n’arrive plus à répondre aux défis actuels et à venir. L’analyse de la situation à La Réunion fait en effet apparaître des indicateurs très inquiétants, qui classent La Réunion comme un département « socialement hors-norme », selon une étude conjointe du Conseil général et de l’INSEE.

Franchir une nouvelle étape

Pour élaborer cette nouvelle Constitution, Jean-Luc Mélenchon propose l’élection d’une assemblée constituante. La dernière fois qu’une telle instance a siégé, c’était à la suite des élections d’octobre 1945. C’est cette assemblée constituante qui avait débattu et adopté à l’unanimité la proposition de loi qui a mit fin le 19 mars 1946 au régime colonial en Guadeloupe, Guyane, Martinique et à La Réunion. Elle avait donc permis un changement décisif. C’est le même type de changement dont a besoin La Réunion estime le PCR, ce qui explique son choix de soutenir Jean-Luc Mélenchon.

La décision du Comité central a été annoncée dimanche soir à la télévision par Yvan Dejean, porte-parole du PCR. Elle a été confirmée par un communiqué diffusé le soir même et qui précisait notamment ceci :

« L’élection du Président de la République Française peut être l’occasion pour notre peuple de franchir une nouvelle étape de son histoire : avoir enfin le droit d’assumer la responsabilité de la gestion de notre pays pour élaborer collectivement et mettre en œuvre une politique de développement durable de La Réunion et de co-développement régional solidaire avec les pays de la zone Océan Indien.

Le Parti Communiste Réunionnais se bat pour faire respecter ce droit fondamental depuis sa fondation par Paul Vergès en 1959. Plus que jamais, il souhaite qu’à l’occasion de cette élection présidentielle de 2017 se construise un rassemblement sans exclusive de toutes les forces vives du pays pour atteindre cet objectif.

Parmi tous les candidats, un seul s’est engagé à changer la Constitution par une Assemblée Constituante. Celle-ci devrait permettre au peuple réunionnais de faire respecter son droit à la RESPONSABILITÉ au sein de la République. Ce candidat est Jean-Luc MÉLENCHON ».

3 grands meetings régionaux

Depuis dimanche soir, le PCR est donc entré en campagne. Cela se traduit par le début d’une série de 50 réunions de quartier, et des distributions de tracts dans toute l’île. Un grand meeting devait conclure cette mobilisation, mais compte-tenu de l’adhésion rencontrée à la décision du PCR, trois grands meetings régionaux seront finalement organisés.

Le premier se tiendra demain à 16 heures à Saint-Pierre, salle Colibri à Bassin-Plat. Le second aura lieu le 15 avril à Saint-Paul, restaurant chez Paul à Savanna, et le troisième le 19 avril à Sainte-Suzanne, Quartier Français.

Partout, les militants sont mobilisés pour faire avancer les propositions du PCR en rencontrant la population.

M.M.


Kanalreunion.com