Actualités

Propositions de Pour une Réunion nouvelle dans la santé

Lutter contre l’exclusion sanitaire

Témoignages.re / 25 novembre 2015

Catherine Gaud a expliqué les mesures prévues pour lutter contre l’exclusion dans le domaine de la santé.

JPEG - 78.9 ko

Pour une Réunion nouvelle préconise une approche transversale dans la santé. La santé doit être prise en compte dans tous les projets. Catherine Gaud cite l’exemple d’un transport ferré. Il permet aux Réunionnais qui n’ont pas de voiture de se libérer de la souffrance psychique de ce manque. Le train n’est pas polluant, il réduit l’asthme qui est une pathologie 3 fois plus présente qu’en France. Il n’est pas accidentogène, donc diminution des morts et blessés. Il fait baisser le stress et favorise les contacts sociaux.

Catherine Gaud rappelle une surmortalité à La Réunion plus élevée qu’en France. Les causes sont connues : consommation abusive d’alcool, de tabac, le diabète, insuffisance rénale, surpoids, obésité, suicides et accidents de la voie publique.
C’est aussi un énorme problème de santé mentale à La Réunion. Les addictions, violences intrafamiliales.

La prévention est un parent pauvre, du fait notamment d’absence de stratégie entre l’ensemble des acteurs concernés.

La conseillère régionale revient sur une initiative de l’ancienne majorité, le groupe alcool. Il réunissait patients, soignants, alcooliers, importateurs, préfet à la sécurité routière… car on ne peut pas régler un problème de santé sans la concertation avec tous les acteurs concernés. Catherine Gaud déplore que Didier Robert ait laissé tomber ce groupe de concertation.

Dans ce domaine, l’élue note que la Région peut changer les taux d’octroi de mer sur l’alcool. En les augmentant, elle peut affecter les recettes créées au financement d’action de prévention.

Outre cette proposition, Pour une Réunion nouvelle créera des groupes de travail interdisciplinaire. Elle soutiendra l’aménagement de La Réunion pour faciliter le retour au sport, avec des circuits de marche sécurisés. « La marche permet de diminuer les risques de diabète, le cholestérol ».

Enfin, le programme intègre la dimension du co-développement. C’est faire profiter des atouts de La Réunion dans ce domaine aux pays de la région. C’est également développer les échanges de stagiaires entre La Réunion et les îles voisines.

MP3 - 981.9 ko
Catherine Gaud


Kanalreunion.com