Actualités

Propositions du PCR pour l’aménagement et l’environnement

Dans 5 jours, la conférence sociale, économique et environnementale

Témoignages.re / 24 octobre 2012

La Réunion atteindra le million d’habitants dans moins de 20 ans. Comment aménager le territoire, mieux utiliser les ressources, se déplacer et protéger l’environnement ? Il faut plus que jamais respecter et promouvoir les critères du développement durable dans tous les domaines. Pour sortir de l’impasse, le Parti communiste réunionnais présente des propositions.

JPEG - 34.8 ko

L’impasse du tout-automobile et des énergies fossiles

Tous les jours, les Réunionnais paient le prix d’une décision prise en 1958 : la destruction du chemin de fer et la mise en service de la route du littoral. C’est ainsi qu’ont été créées les conditions du monopole du tout-automobile, qui a entrainé celui des pétroliers, car les voitures et camions fonctionnent tous avec du carburant issu du pétrole. La conséquence, c’est que les deux premiers postes d’importation du pays sont les produits pétroliers et les automobiles.
Ce que les Réunionnais paient aussi, c’est de ne pas être maîtres de leurs choix énergétiques. Depuis l’arrivée de la société Electricité de France, les principaux investissements de la société française ont été la construction de centrales thermiques au fioul. Quant à l’autre grand producteur d’électricité, Séchilienne, il importe massivement du charbon pour faire tourner les chaudières de ses deux centrales thermiques quand il n’a plus de bagasse à brûler.
Entre 1998 et 2004, la Région Réunion a lancé une politique visant à rompre avec ce modèle coûteux et polluant au travers du projet de l’autonomie énergétique. Le tram-train est l’accélérateur de cette autonomie.

Les propositions du PCR

1. développer les énergies renouvelables pour atteindre l’autonomie énergétique d’ici 2025-2030 : libérer La Réunion du poids de la facture pétrolière et des énergies fossiles

- relance de la géothermie
- amplifier les énergies marines
- progresser dans le stockage des énergies intermittentes (solaire, éolien)
- améliorer l’exploitation de la biomasse
- développer les transports propres (transport ferroviaire, vélo, véhicules électriques
- poursuivre les efforts en matière d’économie d’énergie

A cet effet, maintenir pour l’Outre-mer et La Réunion les dispositifs de défiscalisations et de prix de rachat de l’électricité suffisamment attractifs

2. Protéger l’environnement

- création du service public de l’environnement (voir fiche emploi)
- reforestation pour lutter contre les incendies
- promotion des solutions innovantes pour le traitement des eaux (lagunage)
- favoriser réalisations de retenues collinaires ; récupérer l’eau déversée par la centrale hydraulique de Sainte-Rose
- favoriser le traitement et la valorisation des déchets par la mise en place d’un réseau de déchetteries sur tout le territoire

3. Se déplacer

- donner la priorité au transport ferroviaire : programmer la réalisation du train de Saint-Benoit à Saint-Joseph 
- abandonner le projet aberrant de la nouvelle route du littoral à 6 voies en mer compte tenu des aléas techniques et environnementaux inévitables et du gouffre financier
Le gouvernement doit remettre en cause le Protocole de Matignon Fillon-Robert et redonner la priorité au transport ferroviaire
- repenser la question de la liaison entre Saint-Denis et La Possession et donner la priorité aux entrées de voies (Saint-Denis et La Possession), à la sécurisation de la route actuelle pour éliminer les basculements, et relancer l’étude du tunnel
- programmer le prolongement de la route des Tamarins par la réalisation d’une route de moyenne altitude dans le sud
- encourager, en plus du train, tous les transports propres : trams, véhicules électriques, vélos

4. Aménager le territoire :

- mise en place d’un comité de suivi du SAR pour garantir la mise en œuvre de ses orientations ;
- déclinaison des plans d’adaptations au changement climatiques ;
- définition et mise en œuvre d’un plan de préventions des risques à tous les échelons du territoire ;
- détermination des priorités et programmation des équipements structurants à intégrer dans les futurs contrats de projets Etat-Région et Programmes Opérationnels européens 2014-2020


Kanalreunion.com