Actualités

Protocole d’accord entre les composantes de la majorité du Conseil général pour la mandature 2011-2014

Témoignages.re / 31 mars 2011

Voici la reproduction du protocole d’accord signé par les composantes de la majorité plurielle du Conseil général pour la mandature à venir.

Considérant le vote des Réunionnais aux élections cantonales des 20 et 27 mars 2011 ;

Se félicitant que ce vote exprime la confiance des électrices et des électeurs réunionnais envers les candidats se rattachant aux organisations politiques ayant participé à la majorité départementale durant la mandature 2008-2011 et ayant su préserver les conditions de soutien, de désistements et de partenariats lors de ces élections ;

Constatant que cette majorité se trouve consolidée, renforcée et légitimée par le scrutin ;

Prenant en compte le message des électeurs qui exprime à la fois une sanction de la politique poursuivie actuellement par le gouvernement et ses soutiens locaux, l’inquiétude face à la crise, et l’espoir d’un changement ;

Mesurant pleinement leurs responsabilités pour répondre aux attentes des électeurs ;

Les groupes d’élus, groupe « MOuvement des DEmocrates sociaux de la REunion (MODERES) », groupe « Alliance-PCR » et groupe « Parti Socialiste », représentant la majorité des élus du Conseil général, s’accordent sur les points suivants pour assumer la direction du Conseil général de La Réunion durant la nouvelle mandature :

1. La défense intransigeante de La Réunion et des Réunionnais face à la politique du gouvernement et l’élaboration de solutions réunionnaises, notamment dans la perspective des échéances électorales de 2012 ;

2. La mise en œuvre d’orientations communes pour le projet de mandature 2011-2014, fruit de l’expérience du bilan réalisé et des contributions des différents groupes de la majorité, et qui sont susceptibles d’être enrichies, articulées notamment autour des axes suivants :

- Une réponse à l’urgence sociale, conséquence des politiques de l’État insuffisantes en matière d’emplois et de logement, de solidarité nationale, de lutte contre la pauvreté, d’accompagnement de l’ensemble des personnes fragilisées.

- Un plan départemental pour la famille réunionnaise.

- Un plan en faveur d’une meilleure insertion professionnelle des Réunionnais

- Un plan départemental pour la jeunesse réunionnaise améliorant leurs conditions de vie (logement, transport,…), leur épanouissement personnel (activités culturelles et sportives, projet de mobilité…), leur insertion professionnelle (formation,…) et leur accompagnement social (politique de prévention…)

- Une mobilisation des investissements du Conseil général autour des 5 piliers de croissance, créateurs d’emplois : logement social, services à la personne, agriculture et agro-nutrition, environnement, travaux publics ; avec un engagement particulier dans le développement de l’économie sociale et solidaire.

- L’aménagement du territoire réunionnais et son développement équilibré.

3. La mise en place d’une gouvernance partagée et équilibrée au sein de toutes les instances du Conseil général, reflétant le poids des différents groupes de la majorité (tels que strictement composés à la signature du protocole), se traduisant au niveau des territoires, instaurant une direction politique collégiale autour de la présidence pour la gestion de la collectivité ;

4. L’élection de Mme Nassimah Dindar à la Présidence du Conseil général ;

5. Conformément à la composition des groupes politiques, la répartition des responsabilités au sein de l’Exécutif comme suit :
Commission Permanente :
Présidente : Nassimah Dindar
1er vice président : Alliance-PCR
2ème vice président : PS
3ème vice président : MODERES
4ème vice président : Alliance-PCR
5ème vice président : PS
6ème vice président : MODERES
7ème vice président : Alliance-PCR
8ème vice président : PS
9ème vice président : MODERES
10ème vice président : Alliance-PCR
11ème vice président : PS
12ème vice président : MODERES
13ème vice président : Alliance-PCR
14ème vice président : PS

Les autres membres de la Commission Permanente seront répartis sur le même principe, en fonction du nombre déterminé par l’assemblée plénière.

La répartition des responsabilités en terme de délégations, de présidences de commissions et de représentations dans les organismes extérieurs respectera le principe de cette gouvernance partagée et équilibrée entre les trois composantes.


Fait le mercredi 30 mars 2011

Nassimah DINDAR
représentant les MODERES
Roland ROBERT
représentant l’Alliance-PCR
Gilbert ANNETTE
représentant le Parti Socialiste


Kanalreunion.com