Actualités

« Que fait le PS à La Réunion ? »

Le PCR prend position contre le plan d’austérité et la nouvelle route du littoral

Céline Tabou / 19 avril 2014

De son côté, Ary Yée Chong Tchi Kan a évoqué les « folies » engagées par la Région Réunion, avec « la complicité du parti socialiste et de la patronne du PLR ». « En France, les députés socialistes montent au créneau mais ici, c’est le silence total », a dénoncé le secrétaire général du parti.

JPEG - 28.5 ko
Il est encore largement temps d’arrêter un gaspillage toujours à l’état de dessin.

Le Parti Communiste Réunionnais a dénoncé la dégradation de la situation économique et sociale de La Réunion, qui aurait pu, selon lui, être évitée avec les précédents projets engagés par la précédente majorité régionale. D’autant plus que le surcoût de la nouvelle route du littoral « sera porté par les contribuables », en raison de la politique d’austérité du gouvernement, comprenant la réduction des moyens financiers des collectivités.

Une situation réunionnaise préoccupante

Pour Ary Yée Chong Tchi Kan, « la décision du gouvernement socialiste intervient après que le gouvernement de Nicolas Sarkozy ait déjà engagé des ponction de 100 milliards d’euros entre 2011 et 2013 », afin d’atteindre l’objectif de 3% de déficit en 2013. « C’est d’ailleurs sur cette base que les élections présidentielles ont eu lieu, en appelant au changement de politique », a indiqué Ary Yée Chong Tchi Kan.

Le résultat pour ce dernier est une continuité des politiques d’austérité mises en places par le précédent gouvernement de Droite. Mais « cette fois, les mesures proposées en volume et leurs impacts sur un temps réduit, vont déstabiliser encore plus rapidement la situation à La Réunion », cela « va atteindre un niveau de dégradation sans pareil », a-t-il ajouté.

Alors qu’en France, les députés socialistes ont dénoncé l’austérité engagée par Manuel Valls, « à La Réunion, la classe politique réunionnaise nous permet de voir aujourd’hui s’ils prennent réellement conscience de la gravité de la situation ». Pour ce dernier, concernant « l’opposition traditionnelle, nous n’avons pas de remarque, ils s’opposent », mais « que fait le PS à La Réunion » ?

Silence des socialistes réunionnais

« Au moment où le gouvernement dit on va ponctionner sur les collectivités, là bizarrement c’est le silence des députés socialistes et de la patronne du PLR », Huguette Bello. « Elle parle beaucoup, souvent à la télévision, mais pourquoi est ce qu’elle n’explique pas à la population, les impacts des mesures du gouvernement », a posé Ary Yée Chong Tchi Kan.

Le PCR a expliqué les raisons de cette question envers ces deux courants politiques, « c’est parce qu’ils ont contribué au renversement de majorité présidentielle à la Région en 2010, mais pour quel objectif ? » a demandé le secrétaire général du parti. Pour lui, « les décisions ne sont pas indépendantes de conséquences », car les projets engagés par la précédente majorité régionale, auraient permis de réduire l’impact de la politique d’austérité du gouvernement, a expliqué Ary Yée Chong Tchi Kan.

Ce dernier a rappelé le protocole de Matignon I signé en 2007 pour la route du littoral et le tram-train. « On avait alors l’engagement de l’Etat et une manne d’argent pour financier le redressement économique » de La Réunion, avec en plus le financement de la Rocade du Tampon (100 millions d’euros), la MCUR à Saint Paul (65 millions d’euros) ou encore l’Hippodrome. « La responsabilité du PS et de Mme Bello est totale dans la dégradation de la situation ».

« On va déguster »

Le secrétaire général a expliqué qu’à l’arrivée de Didier Robert à la Région, ce dernier « a mis en pratique la politique liée à son idéologie et aujourd’hui on en est là ». Mais « que disent les socialistes et Mme Bello face à la crise et l’incapacité de la région à redresser la situation ». D’autant plus que la Région est désormais en charge de la coordination économique.

Pour le PCR, les annonces du gouvernement impacteront sur la situation économique et sociale de l’île, mais elles signifient aussi que « ce sont les contribuables réunionnais qui paieront la facture ». « On va déguster, ce sont les Réunionnais qui vont payer le surcoût de la route du littoral ».

En effet, « il n’y a plus d’argent par rapport au protocole de Matignon I, plus de tram train, ni de MCUR, tout a été supprimé », et « la route a été transformée en six voies, sans savoir comment elle allait être réalisée », a évoqué Ary Yée Chong Tchi Kan, ajoutant que le gouvernement avait assuré « qu’il n’y aurait pas un sous de plus ».

L’objectif de cette conférence de presse est « d’interpeller l’opinion réunionnaise, pour lui dire que la politique actuelle va conduire à une ponction plus grande sur les contribuables et usagers des services publics réunionnais, parce qu’il faudra combler le trou et payer le dépassement du coût de la nouvelle route du littoral ».

« Arrêter cette folie »

« Les générations à venir vont être condamnées à payer les bêtises des responsables politiques de gauche pour avoir fait cadeau de la Région à la droite », ont assuré les quatre secrétaires du PCR. D’autant plus que selon la nouvelle ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin, « il est impossible de revenir en arrière. Alors qu’il y a des débats sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ce n’est pas figé. Comment peut elle dire qu’on ne peut pas revenir en arrière, alors qu’on n’a pas avancé dans les travaux. Il est temps d’arrêter cette folie. »

« Les Réunionnais sont en tenaille entre la politique d’austérité du gouvernement et l’irresponsabilité de la Région », car les communes devront « se retourner contre les contribuables et la Région va ainsi transférer le coût de la route sur les prochaines générations ». Toutefois, « on a encore des possibilités d’arrêter ça avec les parlementaires réunionnais. On souhaite que les députés réunionnais se bougent ».

Face à l’avenir économique et financier incertain de La Réunion et les projets engagés qui seront portés par la population, selon le PCR, ce dernier assure : « on va continuer à dénoncer mais aussi interpeller tous les acteurs économiques, sociaux, culturels, politiques de La Réunion pour qu’ils réfléchissent aux dernières manifestations de jeunes pour un emploi. Des évènements qui pourraient passer à un niveau supérieur pour qu’ils se fassent entendre », a conclu Ary Yée Chong Tchi Kan.

Les secrétaires du PCR ont assuré que « le PCR est toujours au côté de ceux qui manifestent et dénoncent une politique qui n’est pas bonne ».

 Céline Tabou  



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Il faut vraiment s’ennuyer pour écrire autant d’inepties !

    Vous ne cessez d’accuser !!!

    Moi j’accuse Thierry ROBERT et le PCR de n’avoir toujours pas digéré la défaite 2010 !

    Qu’a fait Paul Verges pendant sa mandature ? Rien, le projet de la Route des Tamarins ne vient même pas de lui, lui même était contre !

    Bref, vous donneurs de leçon il serait temps que vous acceptiez enfin 4 ans votre défaite ! Et cessez de monter la tête des réunionnais contre un projet, comme ce fut le cas pour la route des tamarins, qui permettra la création d’emploi, qui permettra à des familles de vivre, qui permettra aux usagers de la NRL de circuler en toute securité, sur un axe moderne et gratuit.

    C’est un mensonge de dire que la route coûtera plus cher ! L’indice de calcul des surcoûts sur un tel projet est de 0.8, concernant la NRL la Région a calculé ce surcoût avec un indice de 1.8 !

    S"il vous plait, cessez de nous manipuler et de nous mentir.

    Je remercie pour votre attention et d’être aller jusqu’au bout de mon commentaire et pour s publication.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • La vérité vous dérange-t-elle à ce point Jori ? Pourquoi ce flot de mensonges ?
    Le maintien de la liste PS au second tour des régionales, c’était pour faire perdre l’Alliance et faire gagner l’UMP. Si vous avez des éléments contredisant cela, donnez les, tout le reste est diversion.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Ne pensez vous pas que la perte de la Région par l’Alliance était du fait de la présence de TAK sur cette liste. Le même TAK qui a agressé nos camarades de l’UFR devant la mairie du Tampon, et sans oublier une autre victime militant du pcr, je veux parler de Vienne écrasé par le 4x4 de TAK, perdu et retrouvé à Mada. Les vieux camarades n’ont pas la mémoire courte

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Jamais entendu parler de Verité et réconciliation en Afrique du Sud Bayoune ? Pensez-vous que si le PS avait retiré sa liste (désistement républicain) ou accepté de fusionner avec la liste arrivée en tête, l’UMP aurait pu gagner les régionales ?

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • lé domaz zot i sansue kan na la vérité i fé mal.
    Foutor mi arréponn aou, Bin wi mwin la antandu parlé de Vérité et Réconciliation an Azanie, ziska zordi noute bann frère nwar, i fé tiyé azot par la poliss, konm la sopasé lané denière, 33 la tonbé dovan la mine, zot té an grève pou in logmantasiyon de salèr. Sà laté fé par une oligarchie noire au pouvoir.
    Vérité et réconciliation lé pa lo somin lé rekonstriktèr du pcr i pran zordi

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • les vergoz et autres pour ne citer que lui sans oublier une deputée socialiste de st denis casser du communiste surtout a ste suzanne ayez du cran madamme la deputée venez affronter notre maire et camarade maurice gironcel lors d’une prochainejoute electorale mais a ste susanne et non comme la derniere election au poste de deputée ou votre colegue vous avez saussissonner un decoupage sur mesure

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com