Actualités

« Que les candidats de toute l’île s’engagent à abolir l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015 ! »

Lettre ouverte aux candidats aux élections municipales et communautaires de mars 2014 à La Réunion

Témoignages.re / 19 mars 2014

Le Comité pour l’Appel de l’Ermitage a adressé une lettre ouverte à tous les candidats aux élections municipales à La Réunion. Le Comité demande à tous ceux qui veulent devenir maire, adjoint ou conseillers municipaux, s’ils souhaitent s’engager à abolir l’extrême pauvreté d’ici 2015.

Le 18 décembre 2012, des pauvres se sont réunis à l’Ermitage et ont lancé un Appel à l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015 !
Cet appel concluait une réflexion selon laquelle la pauvreté à La Réunion relève de décisions politiques historiques ayant engendré des inégalités profondes et durables dans la société réunionnaise.

Malgré les efforts louables des acteurs caritatifs et humanitaires, il demeure impératif de prendre des mesures politiques à la mesure de la gravité de notre situation sociale hors norme, à la mesure du drame vécu par la moitié des Réunionnais.
Le comité ainsi formé a formulé des propositions et des revendications, ci-annexées, notamment dans le cadre des OMD.

C’est ainsi que, 4 mois après, le 19 mars 2013, le comité de l’Appel de l’Ermitage s’est rendu à la Préfecture pour transmettre un courrier au Président de la République.

En une année, à l’occasion de ce premier anniversaire, il nous est agréable de souligner que grâce à nos efforts, la pauvreté devient de plus en plus un thème central de campagne électorale. Ce sujet dépassera désormais le cadre électoral pour intégrer définitivement le champ politique.

Nous remercions toutes les personnes, des personnalités publiques aux anonymes, qui ont permis d’atteindre ce haut niveau de reconnaissance d’un combat ignoré jusqu’à la médiatisation de Madame Vochré et la publication de l’étude de l’Insee et du Conseil Général.

Il appartient à toutes les personnes sincères de donner l’impulsion nécessaire à ce combat pour atteindre l’objectif final : l’abolition de l’extrême pauvreté. Profitons de la résonance de la campagne électorale et, à l’occasion de l’installation des nouvelles majorités municipales, que les pauvres réclament l’inscription prioritaire, au premier conseil municipal, de l’ambition d’abolir l’extrême pauvreté sur la commune, avant 2015 !

Personne ne peut imaginer que des candidats viennent solliciter les suffrages de gens vivants que de subsides et de maigres revenus, et ne fassent rien pour abolir cette honte, cet attentat permanent à la dignité humaine : l’extrême pauvreté !
Que les pauvres et la pauvreté prennent le pouvoir et exigent l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015 !

Pour le Comité de l’Appel de l’Ermitage,
Raïssa Noël, porte-parole.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Votre article m’a beaucoup intéressé, mais il m’a laissé sur ma faim. En effet, dans la lettre ouverte du Comité pour l’Appel de l’Ermitage il est fait mention de "propositions et des revendications, ci-annexées". Où sont elles et comment les consulter ?

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • IL FAUT ABSOLUMENT LORS DE CES CONSULTATIONS ELECTORALES EMETTRE UN CHOIX QUI PLACE L’HUMAIN AU CENTRE DES PREOCCUPATIONS, EN TERME D’EMPLOIS, DE LOGEMENT, D’EDUCATION, SANTE, CULTURE ETC...ET LÀ SI LE MESSAGE N’EST BROUILLÉ, CE N’EST QU’UNE SUPPOSITION, LA VICTOIRE DU PEUPLE EST POSSIBLE MEME AMPLIFIÉÉ, DONC NE NOUS
    TROMPONS SURTOUT PAS DE COMBAT !

    LES ANCIENS LA COMBAT’, LA LAISSE MEME ZOT VI POU A OI INN LEDOMAIN MEYER, DILAPIDE PA NOT ZERITAZ

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com