Actualités

Quel hommage aux résistants réunionnais qui ont libéré la France ?

Le 27 mai, Journée nationale de la Résistance dans la République française

LB / 27 mai 2015

Ce mercredi 27 mai sera célébrée en France la seconde édition de la Journée nationale de la Résistance, qui a été instaurée par la loi le 19 juillet 2013 et qui commémore l’anniversaire de la création du Conseil National de la Résistance et de son unification.

Dans un texte adressé à ce sujet aux responsables et cadres de toutes les académies de France et des Outre-mer, le ministre de l’Éducation nationale rappelle que « cette date a été choisie en référence à la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR), présidée par Jean Moulin, qui s’est déroulée le 27 mai 1943. À cette occasion, furent réunis, dans un même lieu, au cœur de Paris occupé, les représentants des principaux mouvements de résistance français ainsi que des principaux partis politiques et syndicats existant avant la guerre. Ensemble, ils allaient œuvrer à coordonner l’action de la Résistance et, dans la perspective de la libération du territoire national, à préparer la refondation de la République ».

Il rappelle aussi qu’« après la Libération, le programme visionnaire élaboré par le CNR conduisit à la mise en œuvre de réformes économiques, sociales et politiques donnant la priorité à l’accès à l’éducation pour tous et posant les bases d’un modèle social qui est aujourd’hui le nôtre. Il inspira également la rédaction du préambule de la Constitution de la IVe République, qui fait partie des textes fondamentaux de notre droit actuel ».
C’est pourquoi le ministère ajoute : « À l’heure où nous célébrons le soixante-dixième anniversaire des combats de la Résistance, de la libération du territoire et de la victoire contre la barbarie nazie, et où les témoins de cette époque sont de moins en moins nombreux, rappeler aux jeunes générations l’engagement des hommes et des femmes qui se sont levés contre l’occupant nazi et le régime collaborationniste de Vichy revêt une importance particulière. La Journée nationale de la Résistance fournit l’occasion d’une réflexion sur les valeurs de la Résistance et celles portées par le programme du CNR, telles le courage, la défense de la République, le souci constant de la justice, de la solidarité, de la tolérance et du respect d’autrui. Les collèges et les lycées sont invités à s’associer à cette commémoration ».

Ce rappel historique et cette invitation ministérielle nous conduisent en tant que Réunionnais à nous poser la question suivante : quel hommage sera rendu aux résistants réunionnais qui ont libéré la France aux côtés d’autres citoyens combattants de la liberté venus des autres colonies françaises et aux côtés des militants de la France libre ?
Depuis plusieurs semaines, à l’occasion du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale avec la victoire des alliés anti-fascistes et la capitulation de l’Allemagne nazie le 8 mai 1945, plusieurs chaînes de télévision en France ont diffusé des documentaires sur ces tragédies horribles des années 39-45. Souvent on a même pu voir et entendre les témoignages très émouvants d’anciens résistants qui ont vécu ces épreuves et comment ils les ont surmontées.

Mais que fait-on à La Réunion pour faire connaître ces centaines de compatriotes qui ont lutté de diverses manières pour contribuer à la libération de la France, parfois au prix de leur vie ? Donne-t-on la parole à ces résistants encore vivants – comme par exemple Paul Vergès ou Marguerite Jauzelon et bien d’autres – afin qu’ils puissent nous rappeler et faire connaître aux jeunes générations les circonstances de ces combats ?
Voilà un devoir de culture de notre mémoire historique à respecter. Sans oublier notre fidélité à ces Réunionnaises et Réunionnais combattants de la liberté.


Kanalreunion.com