Actualités

Question au “JIR” : quand publiera-t-il le(s) salaire(s) de Didier Robert ?

Notre confrère au pied du mur

Manuel Marchal / 3 juin 2011

Dans son édition de mercredi, le "Journal de l’île" a poursuivi sa campagne contre Pierre Vergès. Ce sont toujours des observations de la CRC à charge. Maintenant, notre confrère est au pied du mur. Il doit désormais publier les sommes perçues par Didier Robert en tant que président de Région, président de la CA Sud, parlementaire en mission, premier adjoint au maire du Tampon et président de la SPLA Maraïna.

Mercredi, le "Journal de l’île" a continué de publier des observations à charge du rapport de la Chambre régionale des comptes sur la SR21. Comme la veille, c’est toujours Pierre Vergès qui est ciblé. Cette fois-ci, il est question des recrutements. À noter que si le "JIR" grossit le trait sur un ancien employé de la SR21 recruté avant l’arrivée de Pierre Vergès à la Direction générale, il ne fait pas preuve du même esprit d’investigation sur les recrutements actuels. Il ne fait que citer le nom de l’actuel directeur général de la SR21, en précisant qu’il est le cousin de Didier Robert, mais sans aller plus loin. Allons donc, pourquoi ne pas s’interroger sur ce recrutement ?
C’est donc un véritable acharnement qui est à l’œuvre.
À partir de là, notre confrère est au pied du mur. Le "JIR" ne doit pas limiter ses investigations uniquement à la SR21. Il doit s’intéresser à toutes les autres SEM, et publier les salaires des cadres qui y travaillent. Ceux qui remplissent des fonctions équivalentes aux anciennes responsabilités de Pierre Vergès dans la SR21, quel est leur salaire ?
Cela permettra à l’opinion de situer les informations dans leur contexte.
Il est également une question à laquelle notre confrère doit répondre : quand publiera-t-il le(s) salaire(s) de Didier Robert ?
Il est de notoriété publique que ce dernier est toujours député, mais en mission pour le gouvernement, combien gagne-t-il pour cela ?
Didier Robert a aussi plusieurs autres mandats : président de Région, premier adjoint au maire du Tampon, président de la Communauté d’agglomération Sud. De plus, ces mandats lui permettent de cumuler d’autres fonctions. Par exemple, Didier Robert est PDG de la SPLA Maraïna, et à la différence de son prédécesseur Paul Vergès, Didier Robert a obtenu d’être rémunéré pour cela. Ce salaire est-il plus élevé que celui que percevait l’ancien PDG de la SR21 ?
Sur ces dizaines de milliers d’euros, combien Didier Robert garde-t-il pour lui ? Combien doit-il redistribuer et à qui bénéficie cette générosité imposée par la loi ?
Voilà donc un seul exemple qui montre que notre confrère a matière à creuser.

M.M.


Kanalreunion.com