Actualités

Rassemblements

Geoffroy Géraud-Legros / 26 octobre 2012

JPEG - 73.7 ko

Juger des avancées de la Reconstruction n’est pas chose facile. Il y a les reprises de cartes, dont le nombre encourageant montre plus qu’un frémissement. Il y eut l’Assemblée du 30 septembre qui, comme l’a noté un camarade, doit à la fois inciter à se réjouir — l’affluence était au rendez-vous — et à la modestie — "cela aurait pu être encore mieux". Il y a, aussi, ce lien précieux à l’Histoire, que le PCR s’efforce de retrouver, en évoquant, par exemple, son intense engagement auprès des peuples colonisés. Une persistance de la mémoire qui ouvre elle-même un défi : retrouver l’élan de l’internationalisme, lorsque, partout, les peuples exigent d’être maîtres chez eux et de contrôler leurs richesses. 

Nous hisserons-nous à la hauteur du présent, qui n’est pas moins décisif que les combats du passé, où les communistes réunionnais ont accompagné les causes les plus justes ? 
Les événements militants récents permettent l’espoir. Retrouvant sa tradition d’implication et de réactivité, le Parti communiste réunionnais a organisé une série de meetings, pour faire connaître à la population les enjeux de la Conférence économique, sociale et environnementale des 29 et 30 Octobre. Il faut bien le dire : sans le PCR, qui a tiré les conclusions des échecs précédents, cette Conférence n’aurait sans doute pas eu lieu sur le sol réunionnais. Ajoutons que le Parti est le seul acteur politique du pays à demander que la population et la presse y soit associée. Plus de décisions an misouk ! 

A Saint-Louis mardi, à Sainte-Suzanne mercredi, au Port hier, des rassemblements réussis ont vu converger des centaines de militants et sympathisants. Dirigeants historiques et nouvelles figures de la Reconstruction ont présenté les revendications que l’Etat doit enfin entendre. Priorité à l’emploi, au logement, à la lutte contre la vie chère : la voix des communistes reprend force.

 Geoffroy Géraud Legros 


Kanalreunion.com