Actualités

Région Réunion : le gaspillage continue

Utilisation des fonds publics

Manuel Marchal / 12 septembre 2012

Parmi les dossiers abordés hier en Commission permanente, trois ont particulièrement retenu l’attention. 40.000 euros pour une passation de pouvoirs aux Açores, 200.000 euros pour GERRI et 64.000 euros pour un film d’étudiants en tourisme, dont 5.832 rien que pour les frais de nettoyage.

Le dossier vedette de la Commission permanente hier, c’était la mission de Didier Robert aux Açores. Ne cherchez pas le président de Région, il est déjà parti à la 18e conférence de présidents des RUP. La présidence de cette instance est tournante et après les Açores, c’est au tour de La Réunion.
Donc vendredi 14 septembre à 12 heures aura lieu la passation de pouvoir.
Pour donner sans doute à cette cérémonie toute la solennité qu’elle mérite, les élus devaient se prononcer sur une enveloppe de 40.000 euros. Paraît-il, cette somme est destinée à payer le voyage de journalistes de La Réunion pour couvrir cet événement. Mais hier, la direction de la Région était incapable de dire combien de confrères vont s’envoler pour les Açores… 7 au maximum dit-on. Et une partie de l’enveloppe servirait à louer des salles de réunion. Mais après 12 heures, il reste juste une conférence de presse et un déjeuner dans le programme officiel, à quoi servira tout cet argent ?
Le plus gros dossier en volume était la contribution de la Région au fonctionnement de GERRI : 200.000 euros pour 2012. Mais deux choses ne collent pas. La première, c’est que le Conseil général verse 80.000 euros et l’État 80.000, pourquoi donc ne pas couper la subvention en trois parts égales. La seconde est la plus croustillante : aucun rapport d’activité 2011 de GERRI n’a pu être présenté aux élus. Que se passe-t-il dans cette institution ? À quoi a servi l’argent public en 2011 ?
Enfin, une association d’étudiants de l’IUP de Tourisme a reçu 64.000 euros de la Région pour tourner un film destiné à valoriser la filière tourisme. Mais les étudiants seraient-ils mis en scène, ou alors producteur du film ? Les jeunes Réunionnais qui suivent une formation en cinéma à La Réunion seront heureux d’apprendre qu’une association peut récupérer aussi facilement une telle subvention. Petite précision : dénommée AIM, cette association a pour président Pascal Porcel et a son siège à l’UIMH. Et que l’on sache que 5.832 euros seront affectés uniquement au nettoyage des locaux mis à disposition par la NORDEV pour le tournage…

M.M.


Kanalreunion.com