Actualités

Régionales 2010 : Zot la di

Témoignages.re / 1er mars 2010

Hier, avant que ne débute le meeting de lancement de la campagne à Saint-Denis, coup de projecteur sur les attentes et les interrogations de quelques participants.

• Maryline, Le Port

« Je suis là pour la continuité »

Qu’attendez-vous de ces élections régionales ?
Je suis une enfant du Port, j’ai vu le progrès accompli dans ma commune, la route des Tamarins, la construction des lycées... les gens de ma génération savent ce que Paul Vergès a fait de bien. Je suis là aujourd’hui (ndlr : hier) pour la continuité, pour la MCUR et le tram-train, dans l’intérêt des Réunionnais. On ne peut pas laisser la Région entre les mains des autres candidats. J’ai confiance en Paul Vergès et en ses idées. Nous sommes sûrs de notre victoire, et nous irons la chercher, tous soudés, avec en plus une équipe de jeunes.

La campagne débute officiellement cette semaine, mais des débats ont déjà eu lieu, les candidats ont déjà eu l’occasion de s’exprimer. Qu’en pensez-vous ?
— Les autres partis sont divisés, sans programme, sans projets et avec de fausses promesses. Il n’y a rien de concret, tout est trop flou, ces candidats portent des promesses qui datent de dizaines d’années, comme l’emploi pour tous. Aujourd’hui, nos jeunes doivent être formés pour travailler dans leur pays. Il faut que nos jeunes “i maille a zot” pour être prêts. Je parle en tant que maman. J’ai cinq enfants et, aujourd’hui, je me demande où est-ce qu’ils vont être amenés à vivre. Je m’interroge aussi sur le développement durable, le civisme, la sécurité à l’école... bref, sur la société de demain. Depuis que Paul Vergès est à la Région, il apporte une vision positive.
Je tiens à dire que je suis contre les promesses non tenues. Je reste positive aujourd’hui, mais j’ai aussi des craintes.

• Johane, Sainte-Clotilde

« Les Réunionnais savent ce qui est bon pour La Réunion »

Qu’attendez-vous de ces élections ?
— J’attends une poursuite de ce qui a été dit, programmé par Paul Vergès. J’attends avec beaucoup d’impatience l’ouverture de la MCUR, le début des travaux du tram-train, de la route du littoral. Ces infrastructures rendront La Réunion encore plus belle et attractive.

Que pensez-vous des autres candidats, des débats entamés ?
— Si on y regarde bien, les autres candidats disent un peu les mêmes choses que Paul Vergès, ils voient bien que ce qu’il propose est possible et ils veulent le copier. Au lieu de les mettre en place, il vaut mieux continuer avec quelqu’un qui connaît son travail. D’autres candidats critiquent Paul Vergès. Pour moi, c’est normal, c’est ça la politique. Sans la critique, ce n’est pas vivant, il n’y a pas de débat. Mais au fond d’eux-mêmes, les Réunionnais savent ce qui est bon pour La Réunion.

• Saadiyah, La Possession, 18 ans

« De plus en plus de jeunes commencent à s’intéresser à la politique »

Qu’attendez-vous de ces élections ?
— J’espère que ces élections déboucheront sur un avenir meilleur pour La Réunion et surtout pour les jeunes. Souvent, les jeunes ne pensent pas à l’avenir, en tout cas pas avant d’être confrontés à des choix. C’est à ce moment là que l’on voit que les élections servent à quelque chose, qu’elles mettent des projets en place. Je suis actuellement en Terminale et je cherche une orientation après le Bac. J’ai fait le tour des formations et des emplois possibles dans le secteur social ou médico-social, je me rends compte que c’est un peu restreint à La Réunion. Je serais peut-être obligée de quitter l’île, le milieu où j’ai grandi, alors que je préfèrerais y rester.

Que pensez-vous des débats déjà engagés, des candidats ?
— J’ai suivi certains débats à la radio, je m’y intéresse un peu et continue à me faire une opinion. Aujourd’hui (ndlr : hier) je suis là pour mieux comprendre les projets de l’Alliance. Je constate dans mon entourage que de plus en plus de jeunes commencent à s’intéresser à la politique. Avant on disait que la politique c’était pour les personnes âgées, maintenant les jeunes se soucient de leur avenir et ont envie d’avancer.

• Jacques, Saint-Denis

« Le programme de l’Alliance se rapproche le plus de la réalité »

Qu’attendez-vous de ces élections ?
— Parmi les douze listes présentées, à part l’Alliance, je ne vois émerger aucun programme cohérent et constructif. Le seul mot d’ordre, c’est la casse, démolir ce qu’a construit l’Alliance. L’Alliance est la seule à proposer un programme concret et un bilan positif : la route des Tamarins a été concrétisée, les lycées Haute Qualité Environnementale construits, d’autres routes sont à construire, Air Austral prépare l’arrivée de l’A380 en 2014, nous avons des perspectives de création d’emplois avec le tram-train, nous avons la MCUR, la route du littoral... Des projets qui seront mis en application dans peu de temps. L’emploi, le logement, comme beaucoup le pensent, ce n’est pas de la compétence de la Région.
Malgré la pression exercée, je crois que la population prendra conscience que le programme de l’Alliance se rapproche le plus de la réalité. D’ailleurs, la foule est chaque fois plus nombreuse aux manifestations de l’Alliance.

• Janick, Bois-de-Nèfle Sainte-Clotilde

Le tram-train jusqu’à Saint-Joseph

Qu’attendez-vous de ce meeting, de ces élections régionales ?
— Je suis venu au meeting de l’Alliance pour obtenir des informations sur le plan culturel et économique, sur la MCUR, sur le tram-train. En tant que citoyen, j’attends de nouvelles orientations pour la Région, une plus grande prise en compte des différents apports ethniques de l’île dans le domaine culturel. Je suis moi-même militant de l’association culturelle de l’Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise (UDIR).
A La Réunion, la population ne cesse d’augmenter, nous avons besoin de solutions durables, par exemple pour résoudre le problème de la circulation. Mais je me demande si les solutions proposées sont fiables. La Réunion a besoin de projets collectifs, mais j’aimerais y voir plus clair sur le plan du financement. Avons-nous vraiment les moyens de réaliser le tram-train ? Si c’est pour s’arrêter à Saint-Paul, ce n’est pas la peine. Si le tram-train nous permet d’aller jusqu’à Saint-Joseph, je suis d’accord.


Kanalreunion.com