Actualités

Régionales à La Réunion : le PCR a toujours été pour l’union

Les communistes démentent les propos attribués à Gilbert Annette

Témoignages.re / 31 août 2015

La conférence de presse du Parti communiste réunionnais au terme de son Conseil politique a permis d’apporter les précisions nécessaires aux déclarations attribuées à Gilbert Annette dans la presse.

À en croire le compte-rendu de la conférence de presse de Gilbert Annette et de Huguette Bello, le désaccord entre le Parti communiste réunionnais et la direction de la Fédération socialiste venait du positionnement critique du PCR vis-à vis de la politique du gouvernement, a rappelé hier un journaliste.
Le PCR s’inscrit totalement en faux face à cette affirmation, a déclaré Ary Yée Chong Tchi Kan, qui a rappelé le fil des discussions.

Le PCR a toujours prôné l’union, car il estime que c’est la meilleure façon de battre l’union de la droite. C’est pourquoi les communistes ont mis en place une stratégie pour favoriser l’union aux élections régionales à La Réunion. Il y eut tout d’abord la participation du PCR au dernier congrès de la Fédération socialiste. Des contacts ont été noués, ils ont abouti à une rencontre entre deux délégations. Les communistes étaient représentés par Yvan Dejean, Maurice Gironcel et Ary Yée Chong Tchi Kan. Du côté du PS, il y avait Philippe Leconstant, Gilbert Annette et Didier Annette.

La rencontre a mis sur la table les différends. Le PS a fait part de ses discussions avec PLR, ce qui a amené le PCR à demander avec quel PLR les socialistes étaient-ils en contact. Cet échange a permis de déboucher sur l’engagement à une série de rencontres pour discuter du programme.

Pour le PCR, Yvan Dejean et Ary Yée Chong Tchi Kan devaient constituer la future délégation, tandis que deux personnes qui n’étaient pas présentes ce jour-là, Christian Annette et Jacques Lowinski, étaient désignées pour cette tâche au PS.

Le PCR a ensuite découvert dans la presse la décision de Gilbert Annette et de la Fédération de rejoindre Mme Bello. Le PCR estime que la Fédération est libre de ses choix, mais ses responsables ne peuvent pas arranger l’histoire à leur façon. Que le PCR ne soit pas satisfait de la politique du gouvernement n’est pas un fait nouveau, cela fait bien longtemps qu’il le dit publiquement, rappelle Ary Yée Chong Tchi Kan.
Et de conclure en soulignant que les diviseurs ont porté une lourde responsabilité dans la défaite, à La Réunion comme en France.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Les derniers municipales ont laissées des traces, des stigmates sur plus particulièrement sur celles et ceux qui pensaient et ont lutté pour préserver le chemin de l’Humanisme , du progrés social, culturel..., à leur grand désespoir et stupeur, une autre voie contraire à leurs aspirations a été ouverte . Malheureusement les querelles stériles , à l’avis plus particuliérement de celles et ceux qui souffrent en première ligne, ont repris le dessus !
    De grace ne créons plus les conditions du chaos politique et construisons une ligne et démarche politique sincère, loyale, dans le respect evidemment des identitées politiques des partenaires et je suis persuadé que cela est réalisable.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com