Actualités

Régionales : Le début de 8 jours d’intenses mobilisations

Plus de 4.000 personnes hier soir à Saint-Louis

Témoignages.re / 6 mars 2010

Succès éclatant de la fête populaire de Saint-Louis : Meeting festif pour un homme, une alliance et un programme

19 heures hier soir à Saint-Louis. L’important espace situé au centre-ville se remplit peu à peu. Des banderoles affirment : "tout une vie au service de son pays", "Une vison d’avenir pour La Réunion et en bandeau : "Vergès, la di, Vergès la fé, Vergès va fèr ankor". L’ambiance monte du cran quand entre en scène Kozman Ti Dalons, les gars de la kour offre un maloya dynamique auquel succède le séga love de Dominique Barret repris en coeur par une grande partie de la foule. Et puis viennent sur scène les Vikings de Labattoir et leur entraînante musique mahoraise qui invite à la danse.

Un à un les candidats de la liste de l’Alliance arrivent, applaudis par la foule. Et c’est précédé de la musique en cuivre, entre une haie de militants et de sympathisants, que Paul Vergès traverse la foule pour arriver au podium. Un film de quelques minutes évoque à travers des unes de "Témoignages" quelques batailles menées par Paul Vergès pour les planteurs, pour la liberté... et quelques réalisations comme la route des Tamarins ou à venir comme le Tram-train.

Quelques personnes, pas toutes candidates sur la liste, sont invitées à monter sur le podium : Catherine Gaud qui va dire son enthousiasme d’être aux côtés de Paul Vergès pour participer à la mise en oeuvre d’une politique qui n’a rien de politicienne ; Annie Maratchia, adjointe au maire de Saint-Louis chargée des affaires agricoles qui va dire que l’heure a sonné pour aller au-delà des appartenances politique "pask nou koné Paul Vergès i sava parl pou nout tout, bann plantèr". Sur le podium également Élie Hoarau, Béatrice Leperlier, 19 ans, benjamine de la liste, Paulette Lacpatia, Firmin Viry et Jean-Hugues Ratenon.

Ce dernier, en quelques mots parfois empreints d’émotion, rappelle que du jour où lors de la visite d’un Premier ministre (Balladur) des jeunes manifestaient dehors pour défendre leur emploi, jusqu’à l’appel de l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté, en passant par la manifestation du COSPAR, "kisa lété touzour la ? Paul Vergès et aujourd’hui, il en appelle à la mémoire.

Mais c’est à Claude Hoarau, maire de Saint-Louis, que revenait la tâche de retracer les batailles qui ont marqué la vie de Paul Vergès : de la lutte contre le mode de partage des revenus de la canne entre colons et propriétaires à la bataille aujourd’hui pour la responsabilité dans le développement en passant par la lutte pour l’égalité an les années quatre-vingt.

Ce meeting festif marquera sans doute les quelques jours de campagne qui reste. Quelques jours qu’il faut mettre à profit pour aller encore et toujours expliquer le programme de l’Alliance dans les quartiers.

Correspondant


Kanalreunion.com