Actualités

Réponse du PCR à la "Lettre ouverte de l’ADELROI aux candidats à la députation"

Témoignages.re / 9 juin 2012

Voici la réponse du Parti communiste réunionnais à la lettre de l’ALDEROI (l’Association pour la Démocratie locale à La Réunion et dans l’océan Indien) adressée aux candidats à l’élection législative.

« Le Parti communiste réunionnais félicite et remercie l’Association pour la Démocratie locale à La Réunion et dans l’océan Indien (ADELROI) d’avoir pris cette initiative. En effet, dans sa "Lettre ouverte aux candidats à la députation", reçue par notre organisation à moins d’une semaine du premier tour des élections législatives 2012, votre association défend une cause fondamentale liée à la lutte pour créer enfin un développement durable, humain, solidaire et responsable à La Réunion, à savoir : la mise en œuvre d’une démocratie locale dans notre pays, afin de faire de chaque citoyenne et citoyen réunionnais un acteur libre et responsable d’un nouveau mode de développement, respectant les droits fondamentaux de notre peuple.

Vos quatre questions sont d’autant plus pertinentes que vous y faites référence au texte fondateur de notre République : la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.
Elles sont également très importantes, car elles posent les conditions concrètes pour permettre au peuple réunionnais d’entrer dans l’ère de la responsabilité, suite au changement politique radical qui peut se produire après l’élection de François Hollande à la présidence de la République, après le basculement du Sénat en septembre dernier de la droite à la gauche et après le renforcement de la majorité présidentielle par une victoire aux élections législatives. Or, il est important d’être conscient qu’un des critères essentiels de ce changement tant exigé par les citoyennes et les citoyens de notre pays concerne le mode de gouvernance à réformer en profondeur, afin de le rendre plus démocratique.

Dans cet esprit, voici nos réponses à vos questions.

1) Quels moyens d’éducation tout au long de la vie entendez-vous défendre pour que chaque Réunionnais sorte de l’ignorance et retrouve sa force collective et ses capacités créatives et productives ?

- Tout d’abord, nous devons obtenir de l’État le droit pour les autorités réunionnaises de définir elles-mêmes, en concertation avec le gouvernement, une politique éducative spécifique, adaptée aux besoins particuliers du peuple réunionnais pour une formation liée à un projet de développement durable pour La Réunion. Le système éducatif doit s’inscrire dans le cadre de ce projet, en prenant en compte toutes ses dimensions en termes d’économie durable, sociale et solidaire, de société équitable, de préservation de notre environnement, de valorisation de tous les atouts de notre identité et de notre culture (langue créole, mémoire historique…), d’un co-développement régional solidaire… Cela signifie que le système éducatif doit avoir pour mission de préparer la jeunesse réunionnaise à prendre en mains la construction de son avenir dans tous les domaines et que cette formation doit être assurée pour tous les citoyens tout au long de leur existence.
D’où la nécessité de favoriser également l’éducation populaire dans tous les secteurs de notre société, d’enseigner la philosophie dès l’école maternelle comme le préconise l’UNESCO depuis plus de cinquante ans et d’organiser des formations en sociologie, en psychologie et en philosophie à la Faculté des lettres et des sciences humaines à l’Université de La Réunion.
Cela signifie également que l’État doit doter tous les acteurs de cette éducation des moyens financiers et humains dans le cadre d’un contrat partenarial pluriannuel.

2) Que proposez-vous pour que nous participions à l’élaboration, à l’adaptation et à l’évaluation de toute loi qui sera présentée au Parlement ?

- Nous devons trouver ensemble les moyens de permettre à tous les citoyens d’être informés et d’exprimer leur point de vue sur l’ensemble des projets de loi qui seront présentés au Parlement. Ces projets doivent être élaborés en concertation avec les organisations politiques, syndicales et associatives qui souhaitent participer activement à la formulation de ces textes légaux.

3) Comment envisagez-vous l’organisation de l’exercice du pouvoir citoyen de surveillance et de contrôle ?

- Nous devons mettre en place un système pour assurer la transparence dans ce domaine, notamment en rendant obligatoire un compte-rendu du bilan de l’application des lois votées par le Parlement. Cela afin de permettre aux citoyens de mieux contrôler et améliorer la mise en œuvre de ces textes, notamment en ce qui concerne l’utilisation des fonds publics.

4) Comment envisagez-vous d’associer les citoyens à l’élaboration, à la décision et à l’évaluation du contrat qui pourra être établi entre l’État et les pouvoirs locaux, afin de sortir de notre seule assimilation ?

- Nous proposons qu’il y ait une concertation citoyenne la plus large possible pour répondre au mieux à cette question en aboutissant à un consensus réunionnais sur la gouvernance démocratique et populaire réunionnaise que vous proposez. Cette problématique doit être inscrite à l’ordre du jour de la réforme institutionnelle qui devra être décidée par le Parlement et mise en œuvre d’ici 2014.

Ces réponses sont dues notamment aux combats que mène le Parti communiste réunionnais depuis 53 ans pour la démocratie dans notre pays. Mais notre organisation n’a pas le monopole de ce combat essentiel. Il l’a toujours partagé avec d’autres forces démocratiques réunionnaises, notamment à l’époque de la fraude électorale massive et violente ainsi que de toutes les formes de répression et de non-respect de la liberté d’expression et d’information. Ce combat continue et le PCR affirme plus que jamais qu’il faut l’union la plus large des forces démocratiques afin de s’entendre sur les voies et moyens pour construire ensemble une démocratie populaire réunionnaise et pour atteindre réellement cet objectif. Nul doute que l’ADELROI aura un rôle important à y assumer. »

Élie Hoarau,
secrétaire général du Parti communiste réunionnais


Kanalreunion.com